Haut-Katanga : La société civile qualifie » d’escroquerie juridique » le projet Sino-Congolais 13 ans après sa signature

Lumbashi,26 Janvier 2022-Aucours d’un atelier de renforcement de capacité organisé par la coalition  » Publiez ce que vous avez payez  » avec l’appui financier de l’ITIE RDC, les membres de la société civile ont qualifié « d’escroquerie juridique  » le projet Sino-Congolais 13 ans après sa signature entre le gouvernement congolais et les entreprises chinoises.

D’après la société civile, l’ensemble de ces projets réalisés durant 13 ans, ne représentent que moins de 25% du niveau de son exécution alors que pendant ce temps, l’entreprise Sicomines continue la production en attendant de passer à la phase optimale de plus de 400 milles tonnes de cuivre l’an grâce à l’augmentation de la capacité énergique de la Centrale hydroélectrique de Busanga, un autre projet controverse qui a vu les parts du Gouvernement Congolais à travers la GCM et la société nationale d’électricité SNEL.

Pendant pratiquement deux jours, les membres de la société civile, les députés provinciaux et nationaux que le projet d’infrastructures des accords de coopération sino-congolaise était une véritable opportunité pour désenclaver les Provinces du centre du pays, aujourd’hui, économiquement asphyxiées , qui devait permettre ainsi au Congo de retrouver l’unité économique et son marché Commun National mais aussi un programme d’opportunités pour connecter l’Est au Centre et à l’Ouest du pays ainsi désenclaver les Provinces concernées.

Mais 13 ans après la signature de cette convention de collaboration entre le gouvernement Congolais et les entreprises chinoises du GEC, les représentants du peuple congolais note que la situation de l’ensemble de ces travaux sur terrain semble être négative et non profitable à l’État congolais moins encore à la population congolaise.

En général, les projets d’infrastructures couvrent 3370 km de chemin de fer à construire et à reconstruire, et 7218km des routes nationales à réaliser dont 4116 km de routes nouvelles à bitumer et 364 km d’anciennes routes asphaltées ; 32 hôpitaux de référence, 145 centres de santés pour 145 territoires et 50 centres hospitaliers dans les centres urbains, deux universités , 5000 logements sociaux dont 2000 dans la ville Province de Kinshasa et 3000 logements sociaux en Province ; Deux aéroports et deux centrales hydroélectriques alors que sur terrain, les projets chinois passent pour des actions sans visibilité et qui n’impactent en rien la vie quotidienne de la population congolaise, qui était censé être le destinataire et bénéficiaire de ces réalisations. Selon le constat de Jeff Mbiya.

A noter que les accords de coopération sino-congolaise du 22 avril 2008 portent sur deux projets de collaboration, le premier une joint-venture minière sous la domination de SICOMINES, qui a pour fonction de générer des ressources financières nécéssaires à la mise en œuvre du deuxième projet dit des infrastructures.

Présent à ces deux jours d’atelier le député national Nanou memba, membre de la commission infrastructures de l’Assemblée Nationale a promis de porter devant l’hémicycle toutes les propositions sous forme d’une question orale avec débat à adresser au Ministre des infrastructures pour clarification quant à la suite de la mise en œuvre de ce projet d’infrastructures ainsi comprendre le niveau des engagements de chaque partie prenante.

Junior KANYIKI/Jeef MBIYA

Dans la même catégorie

RDC: la dette publique dépasse 10 milliards de dollars en 5 ans

Kinshasa, 8 Avril 2024- La direction générale de la dette publique ( DGDP), a révélé la hausse de la...

RDC : Sama Lukonde et la FEC prennent des mesures pour stabiliser le taux de change

Kinshasa, 28 Mars 2024- Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé le mercredi 27 mars 2024 à l’Immeuble...

RDC : le prix du pétrole en baisse, celui de cobalt plafonné à plus de 27 milles USD la...

Kinshasa, 07 février 2024- Dans la note de conjoncture économique de la Banque centrale du Congo (BCC) consultée ce...

RDC: plus de 630 millions de dollars dépensés en février 2024 ( BCC)

Kinshasa, 7 mars 2024- Les dépenses gouvernementales du mois s’élèvent à 1.759,8 milliards de francs congolais soient 636,6 millions...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...