Haut-Katanga : La société civile qualifie » d’escroquerie juridique » le projet Sino-Congolais 13 ans après sa signature

Lumbashi,26 Janvier 2022-Aucours d’un atelier de renforcement de capacité organisé par la coalition  » Publiez ce que vous avez payez  » avec l’appui financier de l’ITIE RDC, les membres de la société civile ont qualifié « d’escroquerie juridique  » le projet Sino-Congolais 13 ans après sa signature entre le gouvernement congolais et les entreprises chinoises.

D’après la société civile, l’ensemble de ces projets réalisés durant 13 ans, ne représentent que moins de 25% du niveau de son exécution alors que pendant ce temps, l’entreprise Sicomines continue la production en attendant de passer à la phase optimale de plus de 400 milles tonnes de cuivre l’an grâce à l’augmentation de la capacité énergique de la Centrale hydroélectrique de Busanga, un autre projet controverse qui a vu les parts du Gouvernement Congolais à travers la GCM et la société nationale d’électricité SNEL.

Pendant pratiquement deux jours, les membres de la société civile, les députés provinciaux et nationaux que le projet d’infrastructures des accords de coopération sino-congolaise était une véritable opportunité pour désenclaver les Provinces du centre du pays, aujourd’hui, économiquement asphyxiées , qui devait permettre ainsi au Congo de retrouver l’unité économique et son marché Commun National mais aussi un programme d’opportunités pour connecter l’Est au Centre et à l’Ouest du pays ainsi désenclaver les Provinces concernées.

Mais 13 ans après la signature de cette convention de collaboration entre le gouvernement Congolais et les entreprises chinoises du GEC, les représentants du peuple congolais note que la situation de l’ensemble de ces travaux sur terrain semble être négative et non profitable à l’État congolais moins encore à la population congolaise.

En général, les projets d’infrastructures couvrent 3370 km de chemin de fer à construire et à reconstruire, et 7218km des routes nationales à réaliser dont 4116 km de routes nouvelles à bitumer et 364 km d’anciennes routes asphaltées ; 32 hôpitaux de référence, 145 centres de santés pour 145 territoires et 50 centres hospitaliers dans les centres urbains, deux universités , 5000 logements sociaux dont 2000 dans la ville Province de Kinshasa et 3000 logements sociaux en Province ; Deux aéroports et deux centrales hydroélectriques alors que sur terrain, les projets chinois passent pour des actions sans visibilité et qui n’impactent en rien la vie quotidienne de la population congolaise, qui était censé être le destinataire et bénéficiaire de ces réalisations. Selon le constat de Jeff Mbiya.

A noter que les accords de coopération sino-congolaise du 22 avril 2008 portent sur deux projets de collaboration, le premier une joint-venture minière sous la domination de SICOMINES, qui a pour fonction de générer des ressources financières nécéssaires à la mise en œuvre du deuxième projet dit des infrastructures.

Présent à ces deux jours d’atelier le député national Nanou memba, membre de la commission infrastructures de l’Assemblée Nationale a promis de porter devant l’hémicycle toutes les propositions sous forme d’une question orale avec débat à adresser au Ministre des infrastructures pour clarification quant à la suite de la mise en œuvre de ce projet d’infrastructures ainsi comprendre le niveau des engagements de chaque partie prenante.

Junior KANYIKI/Jeef MBIYA

Dans la même catégorie

Lomami : Roger Lumbala Munanga président FEC ville de muene-ditu appelle les commerçants à payer les taxes de l’État

Muene-ditu, 29 janvier 2023. Les opérateurs économiques de la ville de muene-ditu sensibilisés sur le paiement des taxes et...

Lomami/Muene-ditu: La marche des motocyclistes contre le nouveau système de perception des taxes reportée

Muene-ditu, 26 janvier 2023. Prévue pour ce jeudi les motocyclistes reportent la marche contre le nouveau système de perception...

Lomami/Muene-ditu: Les motocyclistes dans la rue ce jeudi pour protester contre le nouveau système de perception de la taxe

Muene-ditu, 25 janvier 2023. Le nouveau système de perception de la taxe, énerve les les motocyclistes de lomami. Les chauffeurs...

Lomami: Le gouverneur Nathan Ilunga tranche les mésententes entre les services générateurs de fonds

Kabinda,19 janvier 2023- Grâce au gouverneur de province Nathan ilunga, les mésententes dissipées entre la régie provinciale et les...

Les plus lus

RDC-Enrôlement: Voici la cartographie de 118 centres d’inscription de la ville de Lubumbashi ( Listes)

Lubumbashi,25 Janvier 2023- Au total 118 centres d'inscription ont été répertoriés par la CENI pour le processus d'enrôlement des...

Urgent : La cité de kitshanga tombe sous contrôle du M23

Goma, 26 Janvier 2023- La cité de Kitshanga désormais sous contrôle du M23 après des vifs affrontements avec les...

RDC-Attaque de l’avion Surkhoi par les obus Rwandais : Le gouvernement congolais réagit ( Document)

Kinshasa,24 Janvier 2023- Le gouvernement congolais réagit après l'attaque de son avion Surkhoi par les Rwandais Le gouvernement congolais n'a...

Goma-Incendie à la prison de Munzenze: Le directeur plaide pour une réhabilitation urgente après d’énormes dégâts enregistrés

Goma,24 Janvier 2023- L'incendie déclaré à la prison centrale de Munzenze fait d'énormes dégâts. L'appel à la réparation des...

Kasaï central :La Nouvelle Société Civile note plus de 150 cas de violation des droits de l’homme en 2022...

Kananga, 25 janvier- 2023. Plus de 150 cas de violation des droits de l'homme répertoriés aucours de l'année 2022,...

Lomami/Muene-ditu: Les motocyclistes dans la rue ce jeudi pour protester contre le nouveau système de perception de la taxe

Muene-ditu, 25 janvier 2023. Le nouveau système de perception de la taxe, énerve les les motocyclistes de lomami. Les chauffeurs...