Haut-katanga/Conditions carcérales : Sur 1.939 détenus, 261 seulement sont condamnés et 1.678 attendent encore le procès ( Rapport 2021 Société civile )

Lubumbashi,29 Janvier 2022- Plus de 80% de personnes incarcérées dans les centres pénitentiaires de la province du haut-katanga sont en détention préventive en attente de leur procès.

Ceci, constitue le sommaire du rapport annuel sur les conditions carcérales publié vendredi 28 Janvier par la thématique gouvernance,paix et sécurité du cadre de concertation de la société civile du haut-Katanga.

Le cas de la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi, selon le rapport livré par Jeef Mbiya journaliste d’investigation et membre de la société civile, ce lieu de détention regorgent envrion 1.939 détenus parmis les quels seuls 261 ( deux cent soixante et un ) soit 13.5% sont déjà condamnés et les restes soient 1.678 ( Mille six cent septante huit ) soit 86% sont encore des simples prévenus en attente du procès.

Détenus de la prison de Buluo à Likasi

A en croire le rapport de la société civile, cette situation serait dû au recours abusif à la détention préventive, à la diminution de l’octroi de libérations conditionnelles aux Condamnés, des libertés provisoires aux inculpés et la sous-utilisation du mécanisme de Condamnation avec sursi.

Du surpeuplement

Le constat fait par la société civile tout au long de l’année 2021 dans les centres pénitentiaires du haut-katanga semble être amère.

Dans son rapport, les représentants de la population dénoncent le surpeuplement de détenus dans les prisons. Le cas de Kasapa, une prison construite pour accueillir 600 personnes, a accueilli en 2021 plus de 1900 détenus dépassant ainsi le seuil tolérable allant jusqu’à 400 %.

Outre la prison de Kasapa, celle de Boma à kipushi elle aussi a connu un dépassement car construite pour 60 personnes, celle-ci regorgent à son sein plus de 130 détenus en décembre 2021.

Les  » mauvaises  » conditions carcérales à la base de viol dans les centres pénitentiaires.

Dans son rapport, la société civile révèle que tous les centres pénitentiaires de la province du haut-katanga de la prison de Boma à kipushi à la prison de Buluo à Likasi en passant par la prison de Kasapa à Lubumbashi et autres, ne réunissent aucune condition de détention.

Jeef Mbiya évoque notamment la disette en produits pharmaceutiques pour assurer la prise en charge sanitaire totale des détenus et les difficultés dans l’acheminement des malades aux centres hospitaliers pour les soins appropriés.

Ce dernier, évoque tout de même le manque de budget alloué par le gouvernement central aux administrations pénitentiaires pour assurer les droits à l’alimentation des détenus mais aussi le manque de professionnalisme des éléments de la police et de l’armée commis à la garde des centres pénitentiaires.

A cela s’ajoute la séparation des catégories des détenus. Pour cet activiste de droits de l’homme, les hommes, les femmes et les enfants sont detenus dans les mêmes enceintes. Situation selon lui, qui a été à la base de dernier viol collectif des femmes à la prison centrale de Kasapa.

Au regard de ces découvertes, ce dernier plaide au prêt du gouvernement provincial et central de disponibiliser les financements pour la réhabilitation et sécurisation des centres pénitentiaires, la clémence du ministre national de la justice sur les propositions de mise en libertés conditionnelles adressées par les directeurs de prion et la tenue régulière des audiences foraines destinées à limiter les longues détentions préventives.

Junior KANYIKI

Dans la même catégorie

Lubumbashi-Dossier prétendue vente de la carrière par Georges Mawine: Soulèvement des militants de l’UDPS pour réclamer la libération de...

Lubumbashi,26 Janvier 2023- Suite à l'arrestation de leur collègue pour " diffamation" contre le ministre Georges Mawine, les militants...

Urgent-Collaboration avec des forces obscures : Fortunat Biselele ex conseiller privé de Félix Tshisekedi transféré au parquet

Kinshasa,20 Janvier 2023- Poursuivi pour notamment collaboration avec des forces obscures, l'ex conseiller privé de Félix Tshisekedi vient d'être...

RDC-Justice: Félix Tshisekedi accorde une réduction de la peine de 5 ans aux personnes condamnées à une peine de...

Kinshasa, 30 décembre 2022- Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a signé une ordonnance portant mesure collective de grâce....

Urgent: Vidiye Tshimanga acquitté par la justice congolaise

Kinshasa,23 Decembre 2022- L'ancien conseiller du chef de l'État Félix Tshisekedi en matières stratégiques, Vidiye Tshimanga vient d'être acquitté...

Les plus lus

RDC-Enrôlement: Voici la cartographie de 118 centres d’inscription de la ville de Lubumbashi ( Listes)

Lubumbashi,25 Janvier 2023- Au total 118 centres d'inscription ont été répertoriés par la CENI pour le processus d'enrôlement des...

Urgent : La cité de kitshanga tombe sous contrôle du M23

Goma, 26 Janvier 2023- La cité de Kitshanga désormais sous contrôle du M23 après des vifs affrontements avec les...

RDC-Attaque de l’avion Surkhoi par les obus Rwandais : Le gouvernement congolais réagit ( Document)

Kinshasa,24 Janvier 2023- Le gouvernement congolais réagit après l'attaque de son avion Surkhoi par les Rwandais Le gouvernement congolais n'a...

Kasaï central :La Nouvelle Société Civile note plus de 150 cas de violation des droits de l’homme en 2022...

Kananga, 25 janvier- 2023. Plus de 150 cas de violation des droits de l'homme répertoriés aucours de l'année 2022,...

Lomami/Muene-ditu: Les motocyclistes dans la rue ce jeudi pour protester contre le nouveau système de perception de la taxe

Muene-ditu, 25 janvier 2023. Le nouveau système de perception de la taxe, énerve les les motocyclistes de lomami. Les chauffeurs...

Lomami/Muene-ditu: La marche des motocyclistes contre le nouveau système de perception des taxes reportée

Muene-ditu, 26 janvier 2023. Prévue pour ce jeudi les motocyclistes reportent la marche contre le nouveau système de perception...