Haut-katanga/Conditions carcérales : Sur 1.939 détenus, 261 seulement sont condamnés et 1.678 attendent encore le procès ( Rapport 2021 Société civile )

Lubumbashi,29 Janvier 2022- Plus de 80% de personnes incarcérées dans les centres pénitentiaires de la province du haut-katanga sont en détention préventive en attente de leur procès.

Ceci, constitue le sommaire du rapport annuel sur les conditions carcérales publié vendredi 28 Janvier par la thématique gouvernance,paix et sécurité du cadre de concertation de la société civile du haut-Katanga.

Le cas de la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi, selon le rapport livré par Jeef Mbiya journaliste d’investigation et membre de la société civile, ce lieu de détention regorgent envrion 1.939 détenus parmis les quels seuls 261 ( deux cent soixante et un ) soit 13.5% sont déjà condamnés et les restes soient 1.678 ( Mille six cent septante huit ) soit 86% sont encore des simples prévenus en attente du procès.

Détenus de la prison de Buluo à Likasi

A en croire le rapport de la société civile, cette situation serait dû au recours abusif à la détention préventive, à la diminution de l’octroi de libérations conditionnelles aux Condamnés, des libertés provisoires aux inculpés et la sous-utilisation du mécanisme de Condamnation avec sursi.

Du surpeuplement

Le constat fait par la société civile tout au long de l’année 2021 dans les centres pénitentiaires du haut-katanga semble être amère.

Dans son rapport, les représentants de la population dénoncent le surpeuplement de détenus dans les prisons. Le cas de Kasapa, une prison construite pour accueillir 600 personnes, a accueilli en 2021 plus de 1900 détenus dépassant ainsi le seuil tolérable allant jusqu’à 400 %.

Outre la prison de Kasapa, celle de Boma à kipushi elle aussi a connu un dépassement car construite pour 60 personnes, celle-ci regorgent à son sein plus de 130 détenus en décembre 2021.

Les  » mauvaises  » conditions carcérales à la base de viol dans les centres pénitentiaires.

Dans son rapport, la société civile révèle que tous les centres pénitentiaires de la province du haut-katanga de la prison de Boma à kipushi à la prison de Buluo à Likasi en passant par la prison de Kasapa à Lubumbashi et autres, ne réunissent aucune condition de détention.

Jeef Mbiya évoque notamment la disette en produits pharmaceutiques pour assurer la prise en charge sanitaire totale des détenus et les difficultés dans l’acheminement des malades aux centres hospitaliers pour les soins appropriés.

Ce dernier, évoque tout de même le manque de budget alloué par le gouvernement central aux administrations pénitentiaires pour assurer les droits à l’alimentation des détenus mais aussi le manque de professionnalisme des éléments de la police et de l’armée commis à la garde des centres pénitentiaires.

A cela s’ajoute la séparation des catégories des détenus. Pour cet activiste de droits de l’homme, les hommes, les femmes et les enfants sont detenus dans les mêmes enceintes. Situation selon lui, qui a été à la base de dernier viol collectif des femmes à la prison centrale de Kasapa.

Au regard de ces découvertes, ce dernier plaide au prêt du gouvernement provincial et central de disponibiliser les financements pour la réhabilitation et sécurisation des centres pénitentiaires, la clémence du ministre national de la justice sur les propositions de mise en libertés conditionnelles adressées par les directeurs de prion et la tenue régulière des audiences foraines destinées à limiter les longues détentions préventives.

Junior KANYIKI

Dans la même catégorie

RDC: Moussa Mondo condamné à 20 ans de servitude pénale pour meurtre de sa femme

Kinshasa, 17 Avril 2024- Après son arrestation pour meurtre de sa femme, l'ancien ministre des hydrocarbures, Moussa Bondo vient...

Contentieux électoraux à la cour constitutionnelle : le verdict sur la correction des erreurs matérielles attendu ce jeudi

Kinshasa, 15 Avril 2024- Au cours de son audience du lundi 15 avril 2024 , la Cour constitutionnelle a...

Congo Brazzaville: Claudia Sassou, fille de Denis Sassou dans le collimateur de la justice américaine

Kinshasa, 11 Avril 2024- La justice américaine s'intéresse à l'un des appartements de Claudia Sassou, la fille du président...

Élection de gouveneur: Bagabe boutée par la Cour, le ticket Kyabula-Kazembe validé

Lubumbashi, 8 avril 2024- En contestation de la candidature de Jacques Kyabula et Martin Kazembe, la requête de la...

Les plus lus

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

RDC: le CSAC interdit la diffusion des informations du M23 par les médias congolais

Kinshasa, 29 Mars 2024- Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a émis une mise en...

Qualification des léopards: Moïse Katumbi  » Avec cet esprit combatif tout est possible « 

Kinshasa 29 janvier 2024- La qualification des Léopards de la RDC, pour le quart de finale de la coupe...