RDC-INPP : Voici les raisons du séjour du DG ai de l’INPP Patrick Kayembe Nsumpi à Kolwezi et Lubumbashi

Kolwezi, 10 Avril 2022-Le Directeur Général ai de l’Institut National de Preparation Professionnelle (INPP), a effectué récemment une visite-éclair à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba ainsi qu’à Lubumbashi chef-lieu de la province du Haut-Katanga.

Cette mission poursuivait deux objectifs : le premier, c’était de présenter à l’ambassadeur de Chine en RDC le site madrandele qui va accueillir le projet de construction d’un bâtiment ultramoderne de l’INPP/Kolwezi, afin d’entamer au niveau de l’ambassade et du gouvernement chinois la construction de ce bâtiment qui, à terme, va abriter les ateliers de formation, les équipements, les dortoirs. Tout ceci dans la coopération Sino-Congolaise. Ce qui a été fait après l’échange avec la Gouverneure ai du Lualaba Fifi Masuka Saini.

Le 2è motif consistait à se rendre auprès de la GECAMINES Lubumbashi et entamer des pourparlers avec la direction générale en vue de certifier la créance de l’INPP que détient la Générale des Carrières et des Mines, depuis plusieurs années. La Gécamines n’a pas payé les créances de l’INPP depuis de longues années.

De plus, la Gécamines a sollicité l’expertise de l’INPP pour la formation de ses agents et cadres. C’est donc dans ce cadre que la GÉCAMINES a fait appel au DG ai Patrick Kayembe pour discuter avec son homologue autour du protocole d’accord de négociation d’un échéancier de paiement des cotisations patronales.

 

Cette visite, du reste éclair, n’avait nullement pour objectif le recouvrement, parce que qui dit recouvrement suppose paiement de l’argent. Or, la GÉCAMINES n’a pas payé, elle a plutôt entamé des négociations autour du paiement d’une vieille créance, d’étudier les modalités d’un paiement échelonné.

Par ailleurs, le DG ai de l’INPP est le premier agent recouvreur. Il l’a fait auprès de la SNEL, de la REGIDESO et plusieurs autres entreprises publiques. Le Conseil d’administration l’accompagne dans cette démarche. Et pour le cas GÉCAMINES, le Conseil d’administration a même donné instruction au DG ai d’examiner avec la GÉCAMINES comment elle peut régler la créance.

D’ailleurs, ce n’est pas seulement la GÉCAMINES, mais il y a aussi la SNCC qui doit des fonds à l’INPP.

Et lorsque des médias en quête du sensationnel parlent de menaces proférées envers des agents, mais pour quel motif sérieux, le DG ai Patrick Kayembe Nsumpi menacerait-il ses agents ? Faux et archi-faux.

En tout état de cause, le séjour à Kolwezi du DG ai de l’INPP n’a duré que quelques heures. Arrivé au chef-lieu du Lualaba dans la soirée, Patrick Kayembe est reparti de la ville à 11heures du jour suivant.

Pour ce qui est de la réunion tenue avec les Directeurs Provinciaux du Grand Katanga, c-à-d Haut-Katanga et Lualaba, elle était une réunion de travail, qui n’a nullement gravité autour du recouvrement, ni des cotisations patronales.

Dans le cadre de la formation, le DG ai devait donner des instructions aux Directeurs Provinciaux pour qu’ils améliorent les conditions de travail dans le Grand Katanga, notamment autour de la présence de l’INPP au sein des entreprises, parce que les sollicitations des entreprises sont énormes et que les formateurs de l’INPP doivent être au point pour faire face à la demande qui émane des entreprises.

Tout ce que les médias en mal du sensationnel ont rapporté est loin de la vérité, sinon c’est une campagne de dénigrement orchestrée dans le but de nuire à l’image de marque et à l’honorabilité du DG ai de l’INPP qui s’est inscrit, dès son avènement, dans la matérialisation de la vision du chef de l’État dans le secteur de la formation professionnelle.

Tout compte fait, Patrick Kayembe se réserve le droit d’ester en justice contre les auteurs de ces écrits truffés de contrevérités et de mensonges.

Service de communication INPP

Dans la même catégorie

Processus électoral: Le député national Kepler Mputu Yaliko s’en va des villages en villages

Inongo, 31 janvier 2023. Pour avoir un maximum d'enrôlement Kepler Mputu Yaloko sensibilise portes à porte. Les populations des villages,Mpili,Mbwe...

Kasaï central : Le centre culturel de la jeunesse plaide pour l’enrôlement et l’identification des détenus

Kananga, 30 janvier 2023. Malgré les infractions, les détenus sont les congolais, ils doivent être enrôlés déplore le centre...

Kasaï oriental : Le député Serkas Kasanda dit avoir saisi le gouvernement pour venir en aide les commerçants victimes...

Mbuji mayi, 29 janvier 2023. Consterné par le drame qui s'est produit au marché Bakua dianga, Serkas Kasanda l'élu...

Maï-Ndombe: 35 blessés et plus de 80 habitations écroulées au village Bokotokili 

Inongo, 29 janvier 2023. La pluie diluvienne qui s'est abattue la nuit du vendredi à samedi 28 Janvier 2023...

Les plus lus

RDC-Enrôlement: Voici la cartographie de 118 centres d’inscription de la ville de Lubumbashi ( Listes)

Lubumbashi,25 Janvier 2023- Au total 118 centres d'inscription ont été répertoriés par la CENI pour le processus d'enrôlement des...

Urgent : La cité de kitshanga tombe sous contrôle du M23

Goma, 26 Janvier 2023- La cité de Kitshanga désormais sous contrôle du M23 après des vifs affrontements avec les...

Lubumbashi-Dossier prétendue vente de la carrière par Georges Mawine: Soulèvement des militants de l’UDPS pour réclamer la libération de...

Lubumbashi,26 Janvier 2023- Suite à l'arrestation de leur collègue pour " diffamation" contre le ministre Georges Mawine, les militants...

Explosion d’une bombe à Beni : Le parti DCF-N appelle la population à la vigilance

Goma,26 Janvier 2023- Après l'explosion d'une bombe, la population de Beni appelée à la vigilance Le parti politique Démocratie chrétienne...

Kasaï oriental:Bientôt la construction d’une Centrale hydroélectrique sur la rivière Lubi à kabeya-kamuanga

Mbuji-mayi, 27 janvier 2023- Une centrale hydroélectrique d'une capacité de 4.5 mégawatts sera construite sur rivière Lubi en territoire...

Sud-Kivu: Suite aux catastrophes naturelles, la ville d’Uvira pourrait disparaître sur la carte de la RDC d’ici 5ans (...

Goma,23 Janvier 2023- Selena les études faites par la société civile du Sud-Kivu, dans environ 5 ans, la ville...