RDC-INPP : Voici les raisons du séjour du DG ai de l’INPP Patrick Kayembe Nsumpi à Kolwezi et Lubumbashi

Kolwezi, 10 Avril 2022-Le Directeur Général ai de l’Institut National de Preparation Professionnelle (INPP), a effectué récemment une visite-éclair à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba ainsi qu’à Lubumbashi chef-lieu de la province du Haut-Katanga.

Cette mission poursuivait deux objectifs : le premier, c’était de présenter à l’ambassadeur de Chine en RDC le site madrandele qui va accueillir le projet de construction d’un bâtiment ultramoderne de l’INPP/Kolwezi, afin d’entamer au niveau de l’ambassade et du gouvernement chinois la construction de ce bâtiment qui, à terme, va abriter les ateliers de formation, les équipements, les dortoirs. Tout ceci dans la coopération Sino-Congolaise. Ce qui a été fait après l’échange avec la Gouverneure ai du Lualaba Fifi Masuka Saini.

Le 2è motif consistait à se rendre auprès de la GECAMINES Lubumbashi et entamer des pourparlers avec la direction générale en vue de certifier la créance de l’INPP que détient la Générale des Carrières et des Mines, depuis plusieurs années. La Gécamines n’a pas payé les créances de l’INPP depuis de longues années.

De plus, la Gécamines a sollicité l’expertise de l’INPP pour la formation de ses agents et cadres. C’est donc dans ce cadre que la GÉCAMINES a fait appel au DG ai Patrick Kayembe pour discuter avec son homologue autour du protocole d’accord de négociation d’un échéancier de paiement des cotisations patronales.

 

Cette visite, du reste éclair, n’avait nullement pour objectif le recouvrement, parce que qui dit recouvrement suppose paiement de l’argent. Or, la GÉCAMINES n’a pas payé, elle a plutôt entamé des négociations autour du paiement d’une vieille créance, d’étudier les modalités d’un paiement échelonné.

Par ailleurs, le DG ai de l’INPP est le premier agent recouvreur. Il l’a fait auprès de la SNEL, de la REGIDESO et plusieurs autres entreprises publiques. Le Conseil d’administration l’accompagne dans cette démarche. Et pour le cas GÉCAMINES, le Conseil d’administration a même donné instruction au DG ai d’examiner avec la GÉCAMINES comment elle peut régler la créance.

D’ailleurs, ce n’est pas seulement la GÉCAMINES, mais il y a aussi la SNCC qui doit des fonds à l’INPP.

Et lorsque des médias en quête du sensationnel parlent de menaces proférées envers des agents, mais pour quel motif sérieux, le DG ai Patrick Kayembe Nsumpi menacerait-il ses agents ? Faux et archi-faux.

En tout état de cause, le séjour à Kolwezi du DG ai de l’INPP n’a duré que quelques heures. Arrivé au chef-lieu du Lualaba dans la soirée, Patrick Kayembe est reparti de la ville à 11heures du jour suivant.

Pour ce qui est de la réunion tenue avec les Directeurs Provinciaux du Grand Katanga, c-à-d Haut-Katanga et Lualaba, elle était une réunion de travail, qui n’a nullement gravité autour du recouvrement, ni des cotisations patronales.

Dans le cadre de la formation, le DG ai devait donner des instructions aux Directeurs Provinciaux pour qu’ils améliorent les conditions de travail dans le Grand Katanga, notamment autour de la présence de l’INPP au sein des entreprises, parce que les sollicitations des entreprises sont énormes et que les formateurs de l’INPP doivent être au point pour faire face à la demande qui émane des entreprises.

Tout ce que les médias en mal du sensationnel ont rapporté est loin de la vérité, sinon c’est une campagne de dénigrement orchestrée dans le but de nuire à l’image de marque et à l’honorabilité du DG ai de l’INPP qui s’est inscrit, dès son avènement, dans la matérialisation de la vision du chef de l’État dans le secteur de la formation professionnelle.

Tout compte fait, Patrick Kayembe se réserve le droit d’ester en justice contre les auteurs de ces écrits truffés de contrevérités et de mensonges.

Service de communication INPP

Dans la même catégorie

Kinshasa- interdiction des taxi-motos d’accéder en ville: des nouvelles lignes tracées

Kinshasa, 26 février 2024- Des nouvelles lignes ont été fixées par le commissaire provincial de la police ville de...

Pénurie d’eau à Kamako: la population lance un cris d’alarme

Kamako, 20 février 2024- Les robinets de la localité de Bamako située à Ilebo ne coulent plus depuis 5...

Horreur: un bébé né à moitié humain et à moitié animal

Kabinda, 20 février 2024- Une femme fait une naissance mystérieusement d'un enfant à moitié humain et une autre moitié...

Herman Armissi taquine après le mariage civil  » Les célibataires méritent la prison « 

Kinshasa,17 février 2024- Les choses vont comme sur les roulettes pour l'humoriste congolais, Herman Amissi. Dans moins moins de...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

La jeunesse Tutsi vivant en RDC prévoit une manifestation de dénonciation du mensonge de Kigali

Kinshasa, 20 février 2024- Les tutsis habitants la RDC, particulièrement à Kinshasa seront dans la rue ce jeudi 22...

Flash-Haut-Katanga : Papy Kazadi Shamwange désigné candidat gouverneur pour le compte de l’AUN

Kinshasa, 22 février 2024- Ça y est, Papy Kazadi Shamwange s'est lancé à la course pour rafler le fauteuil...

Guerre à l’Est: le Rwanda se prépare à une guerre aérienne contre la RDC , les armes sophistiques déjà...

Kinshasa, 19 février 2024- Le ministère rwandais des affaires étrangères a publié dimanche 18 février un communiqué dans lequel...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Polémique aux funérailles de l’ancien président Namibien : Francine Muyumba défend Tshisekedi

Kinshasa, 26 février 2024- La sénatrice Francine Muyumba a défendu le président Félix Tshisekedi face aux rumeurs dans les...