RDC- Révision de la loi électorale :  » L’interdiction de cumul des candidatures et de distribuer de l’argent ou des biens pendant la campagne électorale  » parmi les points à traiter ( liste)

Kinshasa,14 Avril 2022- Cest ce jeudi 14 Avril que la proposition de loi portant révision de la loi électorale sera examinée à l’assemblée nationale de la république démocratique du Congo.

Plusieurs sujets faisant partie de cette proposition de loi seront traités. C’est notamment la question liée à l’interdiction de cumul des candidatures à deux scrutins du même degré et de porter comme suppléants, ascendante ou descendante, jusqu’au deuxième degré inclus.

Parmis les matières figurent également l’interdiction de distribuer de l’argent, des biens ayant une valeur pécuniaire ou tout autre avantage ainsi que la sollicitation ou l’acceptation d’un don quelconque pendant la campagne électorale.

Voici les quelques points:

1. La suppression du seuil électoral et son remplacement par une condition de recevabilité des listes au prorata des (60%) de sièges en compétition ;

2. L’abandon de la proportionnelle et l’adoption du scrutin majoritaire simple;

3. L’organisation de l’élection des gouverneurs au second degré au sein de l’assemblée provinciale à la suite d’un système de parrainage par les députés provinciaux indiquant au moment du dépôt de leur liste le ticket du candidat gouverneur et vice-gouverneur pour lequel leurs voix sont décomptées en cas de leur élection.

4. L’organisation de l’élection des sénateurs au second degré au sein de l’assemblée provinciale à la suite d’un système de parrainage par les partis, regroupements et indépendants présents à l’assemblée provinciale représentant au moins 10% des députes provinciaux.

5. L’interdiction d’avoir dans une province plus d’un sénateur issu d’un même territoire, d’une même ville et de plus de deux ans un groupe des communes pour la ville de Kinshasa ;

6. L’interdiction de cumul des candidatures à deux scrutins du même degré ;

7. Interdiction de porter comme suppléants, ascendante ou descendante, jusqu’au deuxième degré inclus ;

8. L’interdiction de distribuer de l’argent, des biens ayant une valeur pécuniaire ou tout autre avantage ainsi que la sollicitation ou l’acceptation d’un don quelconque pendant la campagne électorale ;

9. La prise en compte de la dimension genre dans la constitution des listes conformément à l’article 14 de la constitution ;

10. La distinction des inéligibilités définitives pour les crimes graves (génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre) des celles temporaires pour les autres infractions ;

11. La définition d’un régime légal exhaustif pour le vote électronique ;

12. L’obligation de publier la cartographie électorale avant la publication du calendrier électoral ;

13. L’obligation de publier les résultats bureau par bureau au niveau du centre de vote et de le consolider dans un résultat provisoire au centre local de compilation des résultats, au fur et à mesure de la réception des données, avant traitement

14. L’institution d’un système transparent de gestion
Des résultats par leur traçabilité, segmentation et numérisation dans le cadre du centre national de centralisation et de publication des résultats, CNPR qui publie progressivement au fil de leur transmission ;

15. L’obligation de remettre les PV des opérations de vote à tous les témoins et observateurs ;

16. L’institution de la sanction contre le président de la CENI et ceux qui interviennent dans la transmission et la centralisation des résultats en cas de refus de la publication des résultats bureau par bureau ;

17. L’obligation de recomptage des voix dans tout contentieux électoral, partant du pli des résultats réservés à la cour, sans exiger aux parties d’exhiber des PV ;

18. L’obligation d’afficher tous les résultats bureau par bureau sur le site de la CENI dans les dix jours qui suivent la tenue des élections, sous peine d’annulation du scrutin.

La révision de la loi électorale, ne fait pas l’unanimité à l’assemblée nationale. Déjà les députés nationaux membres du front commun pour le Congo ( FCC) ont boycotté la plénière de ce jeudi suite à ce qu’ils qualifient de dictature de la part du régime en place.

Même chose au sein de classe politique congolaise où la plate forme Lamuka se dit ne pas être concernée par les réformes de la loi électorale.

Junior KANYIKI

Dans la même catégorie

Assemblée nationale : ce que l’on sait de la première réunion de Kamerhe et ses membres du bureau définitif

Kinshasa, 25 mai 2024- Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale le jeudi 23 mai et la remise...

Equateur: à 93 ans, Jonas Munkamba élu sénateur

Kinshasa, 25 Mai 2024- Du haut de ses 93 ans, Jonas Munkamba Kadiatanzemba est élu sénateur dans la province...

Ramazani Shadary : “ce n’est pas la Constitution qui vous demande de voyager”

Kinshasa, 25 mai 2024- La déclaration d'Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, a ravivé les tensions autour de...

Renforcement du partenariat Kinshasa-UE : ambassadeurs européens rencontrent Tshisekedi

Kinshasa, 25 mai 2024- Onze ambassadeurs de l'Union Européenne ont été reçus ce vendredi par le président de la...

Les plus lus

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Gospel : Michel Bakenda annonce son désir de se marier cette année, suscitant l’attention des fans

Kinshasa, 05 janvier 2024.- Dans une déclaration sur les réseaux sociaux, le célèbre chanteur gospel Michel Bakenda a surpris...

Accusations contre le pasteur « Kas » : le père de la mariée défend son beau-fils

Kinshasa, 11 janvier 2024.- Un mariage célébré dans la controverse : le pasteur Pierre Kassamba est au cœur d'une...

Victoire éclatante des FARDC à Mutanda : la coalition M23, RDF, AFC en déroute

Kinshasa, 13 mai 2024- Depuis la soirée du samedi, une académie s'est déroulée à Mutanda, où les Forces armées...

Haut-katanga : situation tendue à Lupoto, des militaires tirent sur des creuseurs, SOMIKA pointée du doigts

Lubumbashi, 20 mai 2024- Plusieurs militaires lourdement armés ont pris d'assaut le vendredi 17 mai dernier, la carrière artisanale...