Déstabilisation de l’Est: Le gouvernement Rwanda réagit :  » Alors qu’il serait légitime que le Rwanda réponde aux attaques répétitives des FARDC sur notre territoire »

Kinshasa,27 Mai-2022- Le gouvernement Rwandais se dit ne pas être concerné par la guerre qui se vit à l’Est de la République démocratique du Congo et qualifie la guerre de l’Est de la RDC, des conflits  » Intra-congolais »

Par le canal de son porte-parole, le gouvernement Rwandais veut savoir la raison du bombardement de son territoire par l’armée congolaise qui selon lui, évolue aux côtés du mouvement FDLR/ Interahamwe.

 » Les combats entre les FARDC et le M23 sont un conflit intra-congolais. Le Mae de la RDC devrait expliquer pourquoi les FARDC combattants aux côtés des FDLR/ Interahamwe dans leurs rangs ont bombardé le territoire Rwandais le 19 mars et à nouveau le 23 Mai «  a laissé entendre le porte-parole du gouvernement Rwandais.

Dans son communiqué relayé par le journaliste Congolais Stanis Bujakera, le gouvernement Rwandais estime qu’il serait légitime de mener une action en réplique  » aux bombardements de l’armée congolaise  » sur son territoire.

 » Alors qu’il serait légitime que le Rwanda répondent aux attaques répétitives des FARDC sur notre territoire. Le Rwanda n’est pas impliqué dans les combats en cours dans l’Est de la RDC. il n’a pas l’intention d’être entraîné dans une affaire interne de la RDC «  a-t-il insisté.

Ce dernier a par ailleurs réitéré la volonté du Rwanda de collaborer avec les pays voisins, pour une solution durable aux actes d’insécurité dans la région.

 » Le Rwanda veut collaborer avec les pays voisins pour une solution durable dans notre région. C’est pourquoi les FRD ont demandé une enquête urgente du mécanisme régional des vérifications conjointes sur les bombardements transfrontaliers cette semaine «  a-t-il conclu.

Cette mise au point du gouvernement Rwandais, est en réaction aux accusations du gouvernement congolais sur un quelconque soutien du Rwanda au mouvement M23 opérant dans l’Est de la RDC.

Les FARDC avaient déclaré avoir récupéré les effets militaires dont les armes et les tenues militaires Rwandaises. Selon le gouvernement congolais, il s’agit d’une cristallisation des soupçons de soutien du Rwanda au mouvement M23.

Junior KANYIKI

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est: des affrontements signalés ce lundi entre les FARDC et M23 à Nyamubingwa

Kinshasa, 15 avril 2024 - Des détonations d'armes lourdes ont été entendues ce lundi à Nyamubingwa dans le territoire...

Nord-Kivu : une peine de mort requise contre un élément de la garde républicaine pour meurtre à Goma

Goma, le 13 avril 2024- La peine de mort a été requise, vendredi 12 avril à Goma, par le...

Nord-Kivu : le gouverneur militaire interdit les jeunes wazalendo de circuler avec des armes

Goma, 13 avril 2024- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami Nkuba, a...

Guerre à l’Est: passer par 2 pays dont l’agresseur, pour relier Beni et Goma. Un calvaire de plus pour...

Goma, 12 Avril 2024- C'est un calvaire de plus que traverse la population congolaise de l'Est de la RDC....

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...