Urgent-Guerre à l’Est: Les vols de la compagnie Rwand’air en RDC suspendus, le M23 déclaré  » Groupe terroriste » soutenu par le Rwanda ( Voici les 4 décisions du gouvernement congolais)

Kinshasa,28 Mai 2022- Le gouvernement congolais concidere désormais le M23 autre fois groupe rebelle, d’un groupe terroriste soutenu par le gouvernement congolais.

La décision a été prise lors d’une réunion de conseil supérieur de la défense, dirigée par le président de la République Félix Tshisekedi au cours du quel le premier ministre, le président du Sénat et les officiés supérieurs de l’armée.

Selon Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement, le mouvement désormais »: terroriste » du M23 est par conséquent exclu dez processus des discussions de Nairobi suite aux effets militaires Rwandais retrouvés par l’armée congolaise et des images en sa possession qui démontrent que ce mouvement est soutenu par l’armée Rwandaise.

 » Des effets militaires retrouvés sur place, les images détenues par nos forces armées ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations, démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par l’armée Rwandaise. Cette attitude récidiviste vise clairement à torpiller les efforts de pacification engagés dans le cadre du processus de Nairobi.
Le M23 est considéré comme un mouvement terroriste et sera désormais traité comme tel et de ce fait, il est exclus du processus des discussions de Naïrobi «  a-t-il déclaré.

Parmi des mesures prises, le gouvernement congolais a également décidé de suspendre les vols de la compagnie Rwand’air en destination de la RDC et de la convocation de l’ambassadeur Rwandais sur le sol congolais.

 » Comme mesure conservatoire, il est décidé de la suspension immédiate des vols de la compagnie Rwand’air en destination de la RDC et de la convocation de l’ambassadeur rwandais accrédité en RDC pour lui exprimer la désapprobation totale du gouvernement congolais «  a ajouté Patrick Muyaya.

En outre, le gouvernement congolais a tenu à mettre en garde le gouvernement Rwandais pour son implication dans la déstabilisation de la partie Est de la RDC.

Rappelons que mesures, font suite aux affrontements enregistrés depuis le dimanche dernier entre les FARDC et le M23, les quels ont occasionné plusieurs mouvements de déplacement de la population à Kibumba au nord-kivu.

Junior KANYIKI

Dans la même catégorie

Guerre à l’Est : la MONSUCO dément avoir cédé des véhicules au M23

Goma, 12 Avril 2024- La Mission d'observation des Nations Unies pour la paix et la stabilité en RDC a...

Nord-Kivu : la population encouragée à appuyer les efforts des autorités pour le retour d’une paix durable

Goma, le 12 avril 2024- Les conseillers municipaux des communes de Goma et Karisimbi sa la province du Nord-Kivu...

Vital Kamerhe sur Judith Suminwa: « si nous lui donnons la chance de gouverner sans beaucoup d’interférence, elle va apporter...

Kinshasa,12 avril 2024- Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe croit au changement du pays...

RDC : Katende critique les agents de la DEMIAP qui ont fuité la vidéo d’ Eric Nkuba entrain de...

Kinshasa, 11 avril 2024- Jean-Claude Katende a réagi sur son compte X, ce jeudi après la diffusion de la...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...