Haut-Katanga/Kidnapping des chimpanzés: Saluant l’implication du gouverneur dans le renforcement de la sécurité, les responsables du sanctuaire animalier  » JACK » évoquent une  » complicité » ‘interne ( Dossier)

Lubumbashi,25 Octobre 2022- Les responsables du sanctuaire  » Jeunes animaux confisqués au Katanga ( JACK) évoquent  » une complicité interne »  dans le kidnapping des bébés chimpanzés au sein du sanctuaire animalier se trouvant au croisement des avenues Kamanyola et Laurent Désiré Kabila à Lubumbashi, chef-lieu de la province du haut-katanga, au Sud-Est de la RDC. Toute fois, ils saluent l’implication du gouverneur pour le renforcement de la sécurité et son implication dans la protection de la biodiversité.

L’un des bébés chimpanzés rescapés, photo enquete.cd/ Junior KANYIKI

Depuis bientôt deux mois, les bébés chimpanzés Kidnappés de leur cage par des hommes armés dans le sanctuaire  » JACK, Jeunes animaux confisqués au Katanga  » ( un site de refuse et de protection des singes) ne sont toujours pas retrouvés. Les Kidnappeurs exigent une rançon de 200.000 dollars en échange des petits chimpanzés.

Dans un entretien exclusif accordé ce mardi 25 Octobre aux reporters d’enquete.cd, le responsable de ce sanctuaire animalier Franck Chântereau, n’est pas allé par plusieurs chemins pour dénicher l’origine de ce Kidnapping qui selon lui, serait issu d’une complicité interne, d’où l’arrestation des 8 agents commis à la garde et à la maintenance le 09 septembre dernier, jour de l’incident.

Ce dernier s’interroge du mouvement d’entrée et de sortie des malfrats en dépit des moyens humains engagés pour la sécurité du sanctuaire. C’est qui demeure pour lui un mystère.

 » Ça reste un mystère, comment ces gens ont fait pour entrer ici ? D’autant plus qu’on est protégé par des Dangers de l’ICCN, des gardes armés parce-qu’on est partenaire avec le gouvernement congolais. Comment ces gens ont fait pour entrer ici? comment ces gens ont fait pour sortir d’ici avec les trois bébés c’est pas des animaux calmes ce sont des animaux qui font énormément de bruits , d’où il y a eu certainement une complicité interne «  A-t-il indiqué.

Des têtes animales à défaut des têtes  humaines ?

Censément, la première cible de Kidnappeurs était Franck Chântereau , puis sa femme après avoir connu l’échec et ce, avant de viser l’envahissement du sanctuaire.

La trésorière de ce patrimoine culturel, Couttenier Roxane, révèle que les caméras de surveillance ont été toutes volées par des inconnus, deux jours avant le Kidnapping des chimpanzés à l’absence de son mari, Franck Chântereau responsable du sanctuaire. Une preuve de plus sur  » la complicité interne ».

Couttenier Roxane , trèsorieure de JACK  dans un entretien exclusif avec la presse , mardi 25 Octobre . Photo enquete.cd

A en croire celle-ci, le kidnapping des chimpanzés a eu lieu après l’échec du plan visant à mettre fin à sa vie et/ou à celle de son époux Franck Chântereau responsable du sanctuaire. Elle a également révélé que les Kidnappeurs l’auraient défini par message téléphonique qu’ils voulaient au préalable ouvrir toutes les cages afin de laisser partir les animaux, toute espace confondue.

 » Mon mari était en déplacement quand les animaux ont été enlevés vers 2h ou 3h du matin. Vers 4h j’ai reçu le premier message avec des vidéos horribles montrant des bébés qui étaient détenus dans des mauvaises conditions droguées, j’ai vu le message à deux fois c’est alors que j’ai compris qu’il y a réellement un problème j’ai appelé le site au même moment ils me disent qu’ils ont retrouvé que deux bébés  et on recherche les trois autres. j’ai appelé mon mari qui était en Europe pour lui faire parvenir la situation je me suis dépêchée pour descendre le plutôt possible sur le site… « 

Et d’ajouter

 » Ils ont dit qu’à l’origine leur objectif était d’ouvrir toutes les cages et faire sortir tous les animaux, chose qui n’a pas été possible parce-qu’à la veille j’avais mis des cadenas partout car on avait eu le vol du matériel, des caméras de surveillance deux jours avant. Dans ce premier message, ils me disaient on voulait mettre monsieur Franck dans des problèmes on voulait kidnapper les enfants mais ça n’a pas Marché, on a essayé d’exécuter madame ça n’a pas marché, aujourd’hui on a des bébés chimpanzés, là on vous tiendra au courant de la situation  » A-t-elle expliqué.

La sécurité renforcée, les responsables du sanctuaire saluent l’implication du gouverneur dans la sécurisation de ce patrimoine culturel.

Vue d’une cage de chimpanzés au sein du sanctuaire JACK. enquete.cd.

Dans une visite effectuée ce mardi 26 Octobre en ce lieu touristique, on pouvait apercevoir des fils barbelés placés peu partout et des caméras de surveillance installées en vue de renforcer la sécurité du sanctuaire. A l’entrée et dans d’autres coins stratégiques du sanctuaire JACK, des moyens humains ont été renforcés notamment avec la présence des Rangers ( La garde de l’Institut national Congolais pour la conservation de la nature, INCC) et les militaires déployés sur ordre du gouverneur de province Jacques Kyabula Katwe afin de faire face à des menaces que subit ce sanctuaire.

Des fils barbelés installés autour du sanctuaire. Photo enquete.cd

Les responsables de ce refuge réservé aux chimpanzés ne sont pas restés indifférents quant à l’implication de l’autorité provinciale dans le renforcement de la sécurité d’une part du sanctuaire et d’autre-part de leur propre sécurité qui jusque-ici, sous une menace de Kidnappeurs.

L’un des militaires déployés par le gouvernement provincial pour la sécurité du sanctuaire/ photo enquete.cd

 » Nous sommes entrain de renforcer toute la sécurité du sanctuaire avec des fils barbelés et la sécurité de ma femme parce-qu’elle était menacée. Concernant les moyens humains nous avons demandé de renforcer l’effectif des Rangers sur place et là nous remercions son excellence Monsieur le gouverneur de son implication après notre entretien , là nous avons maintenant des policiers la nuit qui viennent renforcer l’effectif pour la sécurité du sanctuaire «  A indiqué Franck Chântereau.

Entre-temps, le gouvernement provincial via le ministère de l’intérieur, confirme la poursuite des enquêtes et réitère sa détermination de retrouver les bébés chimpanzés Kidnappés et mettre la main sur les ravisseurs.

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est : Ce cadre du MLC rejoint la coalition M23-AFC

Kinshasa, 26 février 2024- Le député national Jean-Jacques Mamba s'allie derrière le Mouvement politico militaire alliance fleuve Congo de...

Accord UE- Rwanda : Fridolin Ambongo dénonce une stratégie de diversion de la communauté internationale

Kinshasa, 26 Février 2024- Après les condamnations des autorités politico- administratives sur le protocole d'accord signé entre l'Union européenne...

RDC : la promesse du pape pour éradiquer la guerre dans l’Est

Kinshasa, 25 février 2024- Lors de la prière de l’Angélus ce dimanche, le Pape a exprimé ses préoccupations face...

Masisi : la société civile alerte sur l’exploitation illicite des minerais de Rubaya par le M23

Goma, 25 février 2024- La société civile du territoire de Masisi alerte sur l'exploitation illicite des plusieurs tonnes de...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

La jeunesse Tutsi vivant en RDC prévoit une manifestation de dénonciation du mensonge de Kigali

Kinshasa, 20 février 2024- Les tutsis habitants la RDC, particulièrement à Kinshasa seront dans la rue ce jeudi 22...

Flash-Haut-Katanga : Papy Kazadi Shamwange désigné candidat gouverneur pour le compte de l’AUN

Kinshasa, 22 février 2024- Ça y est, Papy Kazadi Shamwange s'est lancé à la course pour rafler le fauteuil...

Guerre à l’Est: le Rwanda se prépare à une guerre aérienne contre la RDC , les armes sophistiques déjà...

Kinshasa, 19 février 2024- Le ministère rwandais des affaires étrangères a publié dimanche 18 février un communiqué dans lequel...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Polémique aux funérailles de l’ancien président Namibien : Francine Muyumba défend Tshisekedi

Kinshasa, 26 février 2024- La sénatrice Francine Muyumba a défendu le président Félix Tshisekedi face aux rumeurs dans les...