Ituri-Mines: Vérités torpillées, les jeunes leaders dénoncent le manque de consensus dans les recommandations de la tripartite qui  » profitent à la société Kibali Goldmines »

Bunia,18 Novembre 2022- Les jeunes leaders section Ituri s’opposent aux recommandations formulées par la tripartite Service technique- société civile du territoire d’Aru et la société minière Kibali Glob Gold Qui selon eux profitent à cette société minière exploitant dans la province de l’Ituri alors que selon eux, la société Kibali-Goldmines n’a pas reconnu ses responsabilités dans la réhabilitation de la route Vira-Bholi.

Ces jeunes leaders, dénoncent les méthodes » Dictatoriales » utilisées par le modérateur de ces assises, qui selon eux aurait utilisé des méthodes non démocratiques privant ainsi la parole à certains participants. Ils ont condamné cette façon de faire qui laisse planer certaines suspicions sur la neutralité de la facilitation.

 » Les débats de fonds tels que nous nous attendions n’ont pas existé, tout a été fait d’une manière survolée. N’est-elle pas une façon de plaire à Kibali-Goldmines «  S’interrogent ces jeunes.

Ces derniers révèlent qu’il a été prévu la mise en place de trois commissions, celle d’asphaltage, de l’économique et celle des finances avant tout ne soient changé sans associer les parties prenantes surprises par un communiqué final  » Non consensuel ».

Selon cette structure citoyenne, la responsabilité de Kibali-Goldmines dans la construction de cette infrastructure routière n’a pas été observée et les participants ont été  » manipulé » afin de torpiller la vérité.

Des recommandations faites sans consensus, qui profitent à Kibali Goldmines?

Les jeunes notent le manque de consensus dans la formulation de
trois séries des recommandations en lieu et place des résolutions prévues. Parmi ces recommandations, figure la poursuite par Kibali-Gold des échanges et contacts avec les communautés locales du territoire d’Aru pour l’identification, le financement et la réalisation des projets de construction des infrastructures scolaires, sanitaires et autres mais aussi l’organisation d’une mission des services étatiques compétents pour l’identification et l’évaluation des impacts environnementaux et les préjudices causés à la communauté sur différents axes routiers.

Face à cette recommandation, les jeunes leaders estiment pour leur part, qu’ un grand travail a déjà été abattu par le ministre provincial de l’environnement et qu’il suffisait selon eux, d’exploiter son rapport que de mener encore des missions  » budgétivores  » qui vont coûter à la province.

Quand à la deuxième résolution sur la poursuite des échanges avec le gouvernement provincial en ce qui concerne l’adhésion de la société kibali-Goldmines à la convention de financement des infrastructures routières sur la perception de la taxe conventionnelle sur les produits pétroliers, contenu dans l’édit provincial, exercice 2021, les jeunes leaders ne tolèrent aucune négociation.

Pour eux, la société Kibali-Goldmines demeure consommateur des produits pétroliers comme les autres citoyens et qu’elle devra payer cette taxe conventionnelle sans la moindre négociation. Ces derniers pensent que sil y a des exceptions, elles devraient être légales, justifiées et motivées et qu’aucune exception ne pouvait aboutir à une quelconque négociation dont ils disent ignorée.

En outre, les jeunes leaders jugent inopportune, organisation d’une mission conjointe Forces-vives- Gouvernement provincial, auprès du Gouvernement central pour mener les plaidoyers en faveur de l’asphaltage du tronçon routier Vira-Bholi.

Pour eux, cette route d’intérêt provincial dont Kibali-Gold reconnait avoir été autorisée pour sa maintenance par l’ancien Gouverneur de la Province Oriental aujourd’hui démembrée, ne peut subir aucune démarche nationale pour son asphaltage. S’il y a des démarches , révèlent-t-ils, elles doivent se faire au niveau provincial en exigeant le versement et remboursement de tous les fonds prétendus payer par Kibali-Goldmines dans le compte de la province de l’Ituri.

 » La société minière Kibali-Gold qui exploite notre route pour ses intérêts privés doit assumer ses responsabilités et asphalter cette route dans un délai précis.D’ailleurs l’asphaltage de cette route devrait être la résolution à court terme, le reste n’est qu’une distraction » Ont-ils déclaré.

Cette structure citoyenne nationale légalement reconnue par l’Etat congolais, promet de poursuivre des démarches sur le plan diplomatique, stratégiques, médiatiques avec des actions citoyennes et pacifiques pour amener toutes les sociétés minières et qui font usage les routes construites par l’État Congolais et qui sont accusées de pollution de l’environnement surtout sans aucun respect des cahiers de charge

Dans la même catégorie

Levée de fonds record en RDC : 25 millions Usd collectés sur les marchés financiers

Kinshasa, 03 mai 2024- Le ministère des Finances de la RDC a annoncé une réussite financière majeure. Le vendredi...

RDC : hausse exceptionnelle des recettes publiques au premier trimestre 2024

Kinshasa, 19 avril 2024- Les recettes publiques de la République Démocratique du Congo ont enregistré une croissance remarquable au...

RDC: la dette publique dépasse 10 milliards de dollars en 5 ans

Kinshasa, 8 Avril 2024- La direction générale de la dette publique ( DGDP), a révélé la hausse de la...

RDC : Sama Lukonde et la FEC prennent des mesures pour stabiliser le taux de change

Kinshasa, 28 Mars 2024- Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé le mercredi 27 mars 2024 à l’Immeuble...

Les plus lus

Victoire éclatante des FARDC à Mutanda : la coalition M23, RDF, AFC en déroute

Kinshasa, 13 mai 2024- Depuis la soirée du samedi, une académie s'est déroulée à Mutanda, où les Forces armées...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Accusations contre le pasteur « Kas » : le père de la mariée défend son beau-fils

Kinshasa, 11 janvier 2024.- Un mariage célébré dans la controverse : le pasteur Pierre Kassamba est au cœur d'une...

Gospel : Michel Bakenda annonce son désir de se marier cette année, suscitant l’attention des fans

Kinshasa, 05 janvier 2024.- Dans une déclaration sur les réseaux sociaux, le célèbre chanteur gospel Michel Bakenda a surpris...

CAN 2023 : Bongonda, l’atout majeur de la RDC parle du choc face au Maroc

Kinshasa, 12 janvier 2024.- Dans l'effervescence de la Coupe d'Afrique des Nations 2023, Théo Bongonda, milieu de terrain du...