RDC-Mepris de Louise Mushikiwabo: Les sénateurs de l’union sacrée appellent le gouvernement à généraliser les enseignements en Anglais et boycotter les activités de l’OIF

Kinshasa,22 novembre 2022- Dans une déclaration faite ce lundi 22 Novembre à l’issue d’une séance d’évaluation de la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC avec le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo, les sénateurs membres de l’union sacrée de la nation, interdisent au gouvernement congolais de participer aux activités de l’organisation internationale de la Francophonie ( OIF).

Ces membres de la  » chambre des sages  » fustigent le silence et la passivité de la communauté internationale en générale et la communauté africaine en particulier dans les violences qui sévissent à l’Est de la RDC.

‪Dans leur déclaration, ces sénateurs ont dénoncent « l’injustice et le traitement discriminatoire » à l’égard de la RDC pourtant membre à part entière des nations unies, de l’union africaine et de plusieurs organisations régionales et sous-régionales.

Par ailleurs, ces derniers appellent le peuple congolais à faire bloc derrière le Chef de l’Etat et forces armées pour la défense de l’intégrité territoriale du pays, les sénateurs de l’union sacrée de la Nation qui ont déploré la récente sortie médiatique de la secrétaire générale de l’organisation Internationale de la Francophonie, la rwandaise Louise Mushikiwabo, ont aussi demandé au gouvernement congolais de généraliser l’enseignement de l’anglais à tous les niveaux.

En effet, la rwandaise Louise Mushikiwabo, la Secrétaire Générale réélue de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a affiché un total mépris, le manque de réserve et l’inacceptable partialité, qui selon les analystes congolais, fait le déshonneur de la francophonie.

Interrogée par TV5 Monde au premier jour du 18ème Sommet de la Francophonie de Djerba en Tunisie sur la situation sécuritaire qui prévaut dans l’Est de la RDC et les accusations de ce pays contre le Rwanda dans son soutien affiché aux terroristes du M23, l’ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda et une proche de Paul Kagame est sortie de son devoir de réserve que lui impose son rôle.

Dans son impartialité, elle a accusé la RDC d’avoir des éléments à la frontière avec le Rwanda qui constituent une menace pour le pays de Paul Kagame.

« Il y a des éléments en RDC, juste à la frontière du Rwanda, qui sont une menace pour la sécurité du Rwanda. Est-ce qu’on peut retourner sur les accords qui existent depuis plus de 10 ans et les mettre en application ? C’est une question de volonté politique. C’est aussi simple que ça »

D’aucuns ne pensent que ces propos inacceptables de son impartialité, son manque de réserve de neutralité en prenant ainsi « fait et cause pour le Rwanda, traduisent implicitement que l’OIF qu’elle dirige et dont la RDC est le plus grand pays du monde ne peut véritablement jouer un rôle dans la résolution de cette crise.

Dans la même catégorie

Nord-Kivu: Plus de 1000 cas de violences sexuelles et celles basées sur le genre répertoriés à Butembo entre Janvier...

Butembo, 26 Novembre 2022- Le service de genre famille et enfants en collaboration avec des associations féminines donnent un...

Résistance du M23: Un deuxième groupe des troupes militaires Kenyanes déployé à Goma

Goma,26 Novembre 2022- Le gouvernement Kenyan a déploré ce samedi 26 Novembre à Goma chef-lieu de la province du...

Mini-sommet de Luanda: Pour le cessez-le-feu, le M23 sollicite un dialogue direct avec Kinshasa, pour quoi faire ?

Kinshasa,25 Novembre 2022- Le mouvement du 23 Mars (M23) n'a pas tardé à réagir aux recommandations du mini-sommet de...

Flash-Echos du front : Deux jeeps des officiers M23 tombent dans une embuscade, plusieurs morts enregistrés côté ennemi à...

Kinshasa,25 Novembre 2022- C'est un coup dur pour les terroristes du mouvement du 23 Mars ( M23) qui vient...

Les plus lus

Flash-Echos du front : Deux jeeps des officiers M23 tombent dans une embuscade, plusieurs morts enregistrés côté ennemi à...

Kinshasa,25 Novembre 2022- C'est un coup dur pour les terroristes du mouvement du 23 Mars ( M23) qui vient...

Mini-sommet de Luanda: Un accord de cessez-le-feu imposé, le M23 quitte des zones occupées en RDC à dater du...

Kinshasa,24 Novembre 2022- Clôture ce mercredi 23 Novembre du mini-sommet de Luanda la capitale Angolaise, tenu sur la paix...

Haut-Katanga: Ces révélation des jeunes de L’UNAFEC sur  » l’implication du commissaire Aï de la police dans plusieurs cas...

Kinshasa, 21 Novembre 2022- Sans donner plus de détails, un leader des jeunes du parti politique Union nationale des...

RDC -Echos du front: La localité de Bambo tombe entre les mains du M23

Kinshasa, 22 Novembre 2022- Les affrontements entre l'armée congolaise et le mouvement du 23 Mars ( M23) de ce...

Flash : Denis Kadima fixe au 20 décembre 2023 les élections présidentielles et législatives ( voici le calendrier complet)

Kinshasa,26 Novembre 2022- Le président de la commission électorale nationale indépendante ( CENI) a dévoilé ce samedi 26 Novembre...

Maï-Ndombe: La jeunesse promet de ne pas présenter le cahier de charge au chef de l’État suite au  »...

Inongo,25 Novembre 2022- Les gouverneurs de 26 provinces de la RDC ont été appelés à soutenir le processus des...