RDC :  » La transhumance politique extrême » Lambert Mende énumére les 4  » antivaleurs politiques  » dans la démarche  de Moïse katumbi

Kinshasa,22 Decembre 2022- Depuis l’annonce de la candidature à l’élection présidentielle de 2023 par Moïse katumbi, des réactions fusent de partout au sein de la classe politique Congolaise. Cette fois-ci c’est le tour de Lambert Mende député national et membre de l’Union sacrée de se déchaîner.

Sur le plateau de l’émission  » Bosolo na politik » l’ancien porte-parole du régime kabila tacle Moïse katumbi et dévoile ce qu’il qualifie des antivaleurs politiques que l’on doit pas retrouver dans le chef d’un leader politique que Moïse katumbi aurait fait preuve.

Dans son speech, Lambert Mende évoque.

La transhumance politique extrême

A en croire Lambert Mende, Moïse aurait utilisé face à Félix Tshisekedi, le même schéma qu’il aurait utilisé à l’époque de Joseph Kabila. Mende dit avoir constaté dans le chef de Moïse katumbi la fuite des responsabilités de bilan du régime en place alors à la veille des élections.

 » il y a des antivalleurs qu’on peut relever dans la démarche d’un homme politique ( Moïse katumbi) . il y a la transhumance politique à l’extrême . Nous retrouvons le même schéma qui l’a conduit à se séparer de la famille politique de Joseph Kabila au cours de la législature passée, c’est le même schéma qu’il utilise avec Félix Tshisekedi. Plus on s’approche du cycle électoral et plus il rend les amarres pour ne pas partager un bilan dont il est lui-même l’un des plus importants responsables «  indique Lambert Mende.

La tendance à la corruptibilité

Aucours de cette émission, Mende dit avoir découvert dans Katumbi  » La tendance à la corruptibilité. Selon Lambert Mende, Moïse katumbi utiliserait ses moyens financiers pour corrompre les juges, des magistrats et des fonctionnaires.

Ce dernier évoque le cas d’une femme magistrate qui selon lui, aurait voyagé en Europe après avoir été corrompue par Moïse katumbi mais aussi de la démission du président du tribunal de commerce de Lubumbashi.

La tendance à l’extraversion

Mende qualifie Moïse katumbi d’avoir un regard et un esprit tournés vers l’étranger, ce qui sera pour lui une antivaleur pour un homme politique qui vise à diriger un pays.

Selon Lambert Mende, le silence constaté dans le chef Moïse katumbi sur l’agression Rwandaise que subit la République démocratique du Congo, démontre la nature extravertie de la pensée politique de Moïse katumbi.

 » On constate aussi chez lui une tendance à l’extraversion. Monsieur katumbi a les yeux et l’esprit tournés vers l’extérieur, pour un congolais ce n’est pas normal surtout un leader politique congolais ce n’est pas normal que le Congo subisse une agression comme celle que nous sommes en train de subir à l’Est et qu’il ne pique un mot. Nous n’avons enregistré aucune condamnation ni du Rwanda ni du M23 de la part de Moïse katumbi  » A-t-il ajouté tout en dénonçant les propos de Katumbi au lieu de pèlerinage, où les juifs tués par les nazis Allemands déclarant  » On le déteste au Congo parce-qu’il est juif « .

L’auto-victimisation

Pour Lambert Mende, Moïse a eu tout ce qu’il a pu faire en politique et dans les affaires , au près de Félix Tshisekedi et de Joseph Kabila. D’où il condamne  » l’auto-victimisation dans le chef du président du parti Ensemble pour la République.

 » Monsieur katumbi a eu tout ce qu’il a pu faire dans sa vie que ça soit en politique que ça soit dans les affaires grâce à deux personnes Joseph Kabila et Félix tshisekedi et il a craché sur ses mains qui lui ont donné tout qu’il a pu avoir en se prétendant victime «  A-t-il conclu.

Dans la même catégorie

Formation des membres du gouvernement  » Être ministre n’est pas une profession, c’est un mandat  » Judith Tuluka

Kinshasa , 22 juillet 2024- Ce lundi 22 juillet, la première ministre Judith Tuluka Suminwa a invité les membres...

Crise à l’UDPS : une commission mise en place pour entendre les parties en conflits

Kinshasa, 22 juillet 2024- Dans le souci de remettre du calme, l’Union pour la démocratie et le progrès social...

Kasaï Central: le gouvernement investi par l’assemblée provinciale

Kananga, 19 Juillet 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï central a investi ce jeudi 18 juillet 2024, l'équipe gouvernementale. Le tout...

Crise à l’UDPS : l’exécutif national pousse Kabuya à la porte de sortie

Kinshasa, 18 Juillet 2024- L'exécutif national du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Voici les 10 idées de Pasteur Marcelo pour devenir riche

Kinshasa, 08 mars 2024- Le pasteur Marcelo Tunasi présente les 10 idées qui peuvent faire de quelqu'un riche en...

Afro Pétage : dans le titre “Libala”, Denis Lessie célèbre l’amour conjugal

Kinshasa, 26 octobre 2023.- Denis Lessie, le célèbre prophète congolais, a sorti son dernier EP intitulé “Afro Petage” le...

Innoss’B et Rebo, une réconciliation tant attendue après les turbulences

Kinshasa, 25 Septembre 2023 - La relation tumultueuse entre le chanteur Innoss'B et sa compagne semble avoir traversé une...

Obsèques de chérubin okende : le cercueil crie justice

Kinshasa, 21 mars 2024-Lors de l'enterrement de chérubin okende à Kinshasa, le mardi 20 mars, le cercueil est resté...

RJ Kanierra rejoint Sony Music Africa, suite au succès de « Tia »

Kinshasa, 24 novembre 2023.- Le chanteur congolais RJ Kanierra a le vent en poupe après le succès de son...