RDC-Prétendus discours séparatistes : La marche du parti de Moïse katumbi réprimée par la police à Lubumbashi,les blessés signalés 

Lubumbashi, 19 Janvier 2023- La marche de protestation contre les discours séparatistes organisée à Lubumbashi, par les partisans de Moïse katumbi est réprimée par la police, des blessés sont signalés lors de cette manifestation.

Plusieurs milliers de militants du parti Ensemble pour la République de Moïse katumbi, sont descendus dans les rues de Lubumbashi chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour dénoncer  » les discours séparatistes » tenus par certains hommes politiques congolais proches du pouvoir.

Après avoir parcouru quelques artères de la ville, les partisans de Moïse katumbi, candidat président, avaient pour point de chute le gouvernorat de province où ils allaient déposer le mémorandum contenant leur dénonciation.

Une répression policière qui fait des blessés !

Les rues de la ville de Lubumbashi envahies par la présence de militants du parti Ensemble pour la République, la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Le bilan non encore Officiel, fait état de plusieurs jeunes du parti blessés. D’après nos sources aucune arrestation ni moins encore la perte en vies humaines n’ont été enregistrées.

Des  » discours séparatistes » qui suscitent les polémiques

Depuis un temps des voix se lèvent au sein de la classe sociopolitique congolaise pour dénoncer  » les discours séparatistes » observés ces derniers temps de la part des certains hommes politiques congolais à la veille des élections en République Démocratique du Congo.

Certains ministres du gouvernement Sama sont cités dans cette affaire de  » discours séparatistes  » Il s’agit bien de Didier Budimbu ministre des hydrocarbures et Jean-Lucien Bussa ministres des commerces extérieurs qui ont été recadrés par le chef de l’État Félix Tshisekedi lors de la dernière réunion du conseil des ministres.

Plus tôt que cela,  » la communauté katangaise  » avait aussi haussé le ton face aux discours tenus par le ministre Didier Budimbu qualifiant certains hommes politiques de  » Chauve-souris ». D’après cette structure se réclamant de  » dignes fils » du Katanga, ce discours demeure un manque de respect aux fils du Katanga.

Dans une déclaration faite ce jeudi 19 janvier, Ensemble pour la République dénonce l’absence des sanctions à l’endroit des ministres impliqués dans les discours  » séparatistes »

Dans la même catégorie

Réduction des candidats pour l’élection du bureau définitif à l’APK : seulement 7 restent en course

Kinshasa, 17 avril 2024- Une annonce du secrétariat général de l'Assemblée provinciale de Kinshasa a révélé que, malgré des...

APK: l’élection du bureau définitif repoussée, voici la nouvelle date

Kinshasa, 17 Avril 2024- L'élection des membres du bureau définitif de l'assemblée provinciale de Kinshasa n'aura pas lieu ce...

Élections des gouverneurs et sénateurs : pas des téléphones ou des caméras lors des scrutins (communiqué)

Kinshasa, 16 avril 2024-Firmin Mvonde Mambu procureur Général près la Cour de Cassation a annoncé, ce mardi 16 avril...

Élections des Sénateurs : encore un report

Kinshasa, 15 avril 2024- Dans son communiqué numéro 22 /CENI /2024 la commission électorale nationale indépendante a annoncé le...

Les plus lus

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

RDC: le CSAC interdit la diffusion des informations du M23 par les médias congolais

Kinshasa, 29 Mars 2024- Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a émis une mise en...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...