Guerre dans l’Est : des nouveaux combats signalés ce mardi entre les FARDC et la coalition M23/RDF à Masisi

Goma 20 Février 2024- Des affrontements entre les FARDC et les terroristes du M23/RDF ont été signalés dans la matinée de ce mardi au village Ndumba, dans le territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Selon des sources locales, ce sont les miliciens Wazalendo qui ont lancé l’attaque, envue de récupérer l’agglomération de Shasha, qui est sous contrôle du M23, coupant le trafic entre Sake et Minova, seule voie d’approvisionnement en vivres et divers autres produits, qui restait pour la ville de Goma et ses environs.

« Les affrontements sont en cours depuis ce matin. Nous entendons des détonations d’armes ici à Bweremana, parce que c’est à quelques 2 km de la cité de Bweremana. Le M23 s’est positionné dans le village Ndumba, c’est une colline qui est à 2 km de la cité de Bweremana. Les Wazalendo ont lancé l’assaut avec comme objectif de réouvrir la route Sake-Minova, coupée depuis plus d’une semaine par le M23, au niveau de Shasha », a rapporté à la presse, Flory Musanganya, président de la société civile de Bweremana.

Et d’ajouter : « Ça fait très mal à la population. Que ce soit à Bweremana, que ce soit à Minova et même Goma, c’est très compliqué. Cette route facilitait le trafic jusque dans tout le Sud-Kivu, dans les hauts plateaux. Donc, il y a des endroits où trouver du sel pose un sérieux problème. Voilà pourquoi, nous sommes en train de soutenir les actions des FARDC et des Wazalendo. On attend les résultats du terrain ». a renchérit Flory Musanganya.

Pour l’instant, une accalmie relative est constatée sur d’autres lignes des combats, dans les territoires de Nyiragongo et de Rutshuru, malgré les alertes du renforcement en hommes et munitions des rebelles du M23/RDF.

Pour rappel, les autorités congolaises restent déterminées à pousser l’ennemi hors les frontières de la République Démocratique du Congo. À Addis-Abeba, le président Félix Tshisekedi avait montré sa position à défense l’intégralité du territoire national, et avait exclu la proposition de toute négociation avec les terroristes du M23.

Rédaction

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est: des affrontements signalés ce lundi entre les FARDC et M23 à Nyamubingwa

Kinshasa, 15 avril 2024 - Des détonations d'armes lourdes ont été entendues ce lundi à Nyamubingwa dans le territoire...

Nord-Kivu : une peine de mort requise contre un élément de la garde républicaine pour meurtre à Goma

Goma, le 13 avril 2024- La peine de mort a été requise, vendredi 12 avril à Goma, par le...

Nord-Kivu : le gouverneur militaire interdit les jeunes wazalendo de circuler avec des armes

Goma, 13 avril 2024- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami Nkuba, a...

Guerre à l’Est: passer par 2 pays dont l’agresseur, pour relier Beni et Goma. Un calvaire de plus pour...

Goma, 12 Avril 2024- C'est un calvaire de plus que traverse la population congolaise de l'Est de la RDC....

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...