Félix Tshisekedi veut discuter avec le Rwanda

Kinshasa, 23 février 2024 – Lors d’un briefing spécial auquel il a participé pour la première fois depuis son accession au pouvoir, le Président Félix Tshisekedi a rejeté toutes discussions avec le mouvement terroriste du M23, mais se dit prêt à discuter avec le Rwanda, pays agresseur.

« Les discussions? Je les veux. Mais avec le Rwanda. Le Rwanda doit m’expliquer pourquoi ils s’acharnent à massacrer mes compatriotes et à piller nos ressources naturelles. Je ne veux pas négocier avec cette coquille vide qu’est le M23 », a déclaré Félix Tshisekedi.

Et d’ajouter

« Par rapport à la négociation, même en situation de conflit extrême, les contacts demeurent toujours. J’en ai pour preuve l’Ukraine et la Russie. Même si ce n’est pas direct c’est par des forces interposées que cela passe. Ce n’est pas du tout inhérent à la seule crise congolaise dans l’Est(…) La RDC rejette ces négociations. C’est que le Rwanda s’est caché derrière le M23. Je ne discute pas avec le M23. Les discussions, je les veux avec le Rwanda parce-que c’est lui mon agresseur. » a-t-il tranché.

Dans le même ordre d’idée, Félix Tshisekedi a reconnu n’avoir eu aucun contact avec le M23 refusant catégoriquement de les recevoir et a condamné, lors de son intervention, toute discrimination dans les communautés, tensions et divisions.

« Nous sommes un pays souverain, nous sommes capables de défendre nos concitoyens et en mesure de les sécuriser. Je suis le seul si pas le premier président de la RDC à avoir dit haut et fort en parlant des Banyamulenge, j’élargis même à tous les tutsi, sont nos compatriotes. J’en ai assez de ce discours qui consiste à discriminer ces populations et à donner ainsi l’occasion au régime barbare du Rwanda de nous envahir sous les fallacieux prétextes », a-t-il fustigé.

Le chef de l’État a loué les efforts de Washington, très actif au plan diplomatique pour essayer de juguler cette crise et a appelé la population à rester calme et ne pas s’en prendre aux édifices des pays qui font des efforts pour nous aider.

Par ailleurs, le chef de l’État a dénoncé l’accord entre l’UE et le Rwanda sur la création de la chaine de valeur pour les minerais stratégiques et critiques.

Syntyche Ntumba

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est: des affrontements signalés ce lundi entre les FARDC et M23 à Nyamubingwa

Kinshasa, 15 avril 2024 - Des détonations d'armes lourdes ont été entendues ce lundi à Nyamubingwa dans le territoire...

Nord-Kivu : une peine de mort requise contre un élément de la garde républicaine pour meurtre à Goma

Goma, le 13 avril 2024- La peine de mort a été requise, vendredi 12 avril à Goma, par le...

Nord-Kivu : le gouverneur militaire interdit les jeunes wazalendo de circuler avec des armes

Goma, 13 avril 2024- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami Nkuba, a...

Guerre à l’Est: passer par 2 pays dont l’agresseur, pour relier Beni et Goma. Un calvaire de plus pour...

Goma, 12 Avril 2024- C'est un calvaire de plus que traverse la population congolaise de l'Est de la RDC....

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...