Guerre à l’Est : Constant Mutamba appelle à la déclaration de la geurre contre le Rwanda

Kinshasa, 31 Mars 2024- Devant les cadres et militants de son regroupement politique dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO), Constant Mutamba, a encouragé le gouvernement congolais à intensifier les actions contre l’agression rwandaise.

Il a fait savoir que la question de l’agression rwandaise n’est pas une question de la majorité, ni de l’Opposition, moins encore de la société civile, mais c’est une question qui engage toute la republique.

Le candidat malheureux aux élections présidentielles du 20 décembre dernier, a estimé qu’il est facile pour l’Etat congolais de lancer la guerre contre le Rwanda, de capturer Paul Kagame et de le faire juger à Kinshasa, car le Rwanda est un État minuscule.

Cet élu national s’est félicité de la qualité du travail abattu par l’Opposition républicaine en obtenant le pouvoir de compléter la commission électorale nationale indépendante (CENI) déléguant le questeur de la CENI, le deuxième vice président et un membre à la plénière.

 » cette victoire a été obtenue grâce à l’engagement et à la lutte que chacun de membre de cette famille politique à mener matin, midi et soir afin d’avoir des institutions issues des élections démocratiques. » A-t-il dit.

Il a également ajouté que cet exploit a été obtenu grâce « aux valeurs républicaines, aux valeurs cardinales et aux valeurs démocratiques ». a-t-il dit.

Il a à cette même occasion dit avoir refusé de faire allégeance au régime de Kigali.

« Nous avons refusé de faire allégeance au régime de Kigali, aux criminels politiques, économique au sanguinaire. Nous avons refusé de faire la rébellion, nous avons refusé d’adhérer à la rébellion, nous avons refusé d’être un mouvement d’opposition destructif. » Raison pour laquelle les jeunes de cette génération ont lutté pour un processus électoral exclusif », a-t-il déclaré.

Constant Mutamba était candidat aux élections présidentielles du 20 décembre 2023 et avait retiré sa candidature avant les scrutins mais a été élu député national à Kinshasa.

Jadot Lukadi

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est: des affrontements signalés ce lundi entre les FARDC et M23 à Nyamubingwa

Kinshasa, 15 avril 2024 - Des détonations d'armes lourdes ont été entendues ce lundi à Nyamubingwa dans le territoire...

Nord-Kivu : une peine de mort requise contre un élément de la garde républicaine pour meurtre à Goma

Goma, le 13 avril 2024- La peine de mort a été requise, vendredi 12 avril à Goma, par le...

Nord-Kivu : le gouverneur militaire interdit les jeunes wazalendo de circuler avec des armes

Goma, 13 avril 2024- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami Nkuba, a...

Guerre à l’Est: passer par 2 pays dont l’agresseur, pour relier Beni et Goma. Un calvaire de plus pour...

Goma, 12 Avril 2024- C'est un calvaire de plus que traverse la population congolaise de l'Est de la RDC....

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...