Insolite/Nigéria: pour avoir critiqué une sauce tomate sur Facebook, une mère de famille risque la prison

Kinshasa, 11 Avril 2024-Si en République Démocratique du Congo les infractions commises sur les plateformes numériques ne semblent pas être punies, au Nigéria c’est déjà le cas et l’affaire Chioma Okoli en dit long.

Tout à commencer au mois de septembre dernier quand Chioma Okoli mère de famille et entrepreneure , a fait une publication sur son facebook critiquant une sauce tomate en estimant cette dernière «trop sucrée» tout en demandant l’avis des ses followers. Ayant plus de 20 000 abonnés sur sa page, la jeune femme de 39 ans a suscité des vives réactions avec cette publication, en récoltant plus de 3000 commentaires dont celui-ci: « Arrêtez de tuer le produit de mon frère, si vous ne l’aimez pas, utilisez-en un autre » et en guise de réponse Chioma a pianoté: « Aidez-moi à conseiller votre frère d’arrêter de tuer les gens avec son produit, hier c’était la première fois que je l’utilisais et c’est du pur sucre ».

Et comme fallait s’y attendre, la critique est parvenue à la société fabriquant ladite sauce tomate Erisco Food Limited qui a porté plainte pour « Association de malfaiteur, démarchage et diffamation de nos produits », l’entreprise a aussi ajouté que ces critiques de Chioma ont eu un impact négatif avec ses produits. Ceci a conduit à l’arrestation de Chioma Okoli quelques jours plus tard alors qu’elle se trouvais à l’église et a été inculpée pour violation de la loi sur la cybercriminalité.

L’événement a fait la Une au Nigéria, une cagnotte a été créée pour payer les frais de justice de Chioma, certaines organisations comme Amnesty International Nigéria pèsent de tout leur poid en faveur de madame Okoli; le 12 mars dernier une manifestation de soutien a même eu lieu à Lagos. Si Chioma est reconnue coupable des faits, elle risque jusqu’à 7 ans emprisonnement et une grosse amande.

Sous l’ère numérique, une personne peut être condamnée pour un égarement aux lois sur le digital.

Henock Bituatua

Dans la même catégorie

Insolite à Mwene-ditu : après 15 ans de mariage sans enfant, un jeune homme se suicide

Mwene-Ditu, 17 mai 2024- Un homme âgé d'une quarantaine révolu se donne la mort pour cause d'infécondité après 15...

Appels sans réponse : la route vers l’aéroport de N’Djili devenue un mouroir

Kinshasa, 16 mai 2024- Un tragique accident de circulation a secoué la commune de N’sele ce jeudi, en face...

Appel urgent : les familles des victimes de bombardements demandent à Tshisekedi de s’installer à Goma

Kinshasa, 15 mai 2024- Les familles endeuillées des victimes des bombardements récents à Goma ont élevé une requête poignante...

L’électricité à Kinshasa : vers une amélioration d’ici ce 15 mai, selon la Snel

Kinshasa, 13 mai 2024- La Société nationale d’électricité (SNEL) de Kinshasa prévoit une amélioration significative de la desserte en...

Les plus lus

Victoire éclatante des FARDC à Mutanda : la coalition M23, RDF, AFC en déroute

Kinshasa, 13 mai 2024- Depuis la soirée du samedi, une académie s'est déroulée à Mutanda, où les Forces armées...

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Accusations contre le pasteur « Kas » : le père de la mariée défend son beau-fils

Kinshasa, 11 janvier 2024.- Un mariage célébré dans la controverse : le pasteur Pierre Kassamba est au cœur d'une...

Gospel : Michel Bakenda annonce son désir de se marier cette année, suscitant l’attention des fans

Kinshasa, 05 janvier 2024.- Dans une déclaration sur les réseaux sociaux, le célèbre chanteur gospel Michel Bakenda a surpris...

Lualaba : Le nouveau bâtiment de l’assemblée provinciale disponible dès la rentrée parlementaire

Kolwezi, 5 septembre 2023- Les élus provinciaux du Lualaba, quitteront dès la rentrée de la session prochaine, la salle...