EnqueteSécurité

Lubumbashi: Visite du Me Timothée Mbuya par les hommes armés, et si la ferme Espoir était impliquée ?

Spread the love
Lubumbashi,12 Janvier 2022 -L’activiste de droits de l’homme maître Timothée Mbuya, a été visité à son domicile par les hommes armés jusque là non identifiés dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 Janvier.
Selon Jeef Mbiya journaliste d’investigation et membre de la société civile qui livre cette information, les assaillants ont emporté plusieurs biens de valeur après avoir échoué à mettre la main sur la cible qui n’était que maître Mbuya.

La maison de Timothée Mbuya cambriolee

Cet événement macabre, s’est déroulé quelques jours après que  le tribunal de paix de Lubumbashi-Kamalondo ait déclaré être  » Non saisi » dans le dossier qui lui oppose à la ferme Espoir appartenant à la  famille Kabila.
Complicité de la ferme Espoir ou une simple coïncidence ?
L’opinion s’interroge si la ferme Espoir était autrice du drame , puisque  » mécontente » du verdict du tribunal de Lubumbashi-Kamalondo ou juste une simple coïncidence des évènements ? C’est l’ensemble des questions que se posent les observateurs.
Le cas de cambriolage connu par le coordonnateur de la structure de défense et de la promotion des droits de l’homme, maître Timothée Mbuya est beaucoup plus concideré par les observateurs et  penseurs libres, comme un acte issu du  mécontentement des réponsables de la ferme Espoir. Car d’aucuns n’ignorent que la mort, menace de mort et/ou tortures, sont les sorts réservés à quiconque tente défier les mieux placés suivant  l’ordre politique ou économique ou encore les hautes personnalités et c’est une réalité connue de tous en République démocratique du Congo.
Le cas de Timothée Mbuya, pour avoir dénoncé dans son communiqué de presse du 30 septembre 2021,  » la spoliation manifeste » d’une partie de la concession du parc national de Kundelungu par la ferme Espoir ( Ranch de Kundelungu) qui aurait érigé une clôture au delà de ses milites, le défenseur de  droits de l’homme avait été traduit en justice par les responsables de la  Ferme qui concidait ladite dénonciation  d’une  » Infraction d’imputation dommageable « 

Ferme Espoir à Lubumbashi

D’où, la crainte émise par certains observateurs ayant recquis l’anonymat, qui assimilent la visite du domicile de maître Timothée Mbuya au mécontentement des responsables de la ferme Espoir.
Mais néanmoins, nul n’ignore que l’insécurité assorti de viol et meurtre, a refait surface dans la ville de Lubumbashi et ses environs. Au moins par jour, des maisons sont cambriolées, des sommes d’argent rançonnées et des biens de valeur emportés, d’où peu importe les remarques qu’on attribuerait à l’événement macabre dont est victime l’activiste des droits de l’homme, l’on exclurait pas l’hypothèse selon la quelle, Ce serait un cas d’insécurité comme tout autre, qui coïncide avec le conflit entre les deux parties.
Dossier à suivre

Junior KANYIKI

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Enquete