Carnage à Goma : Les familles des victimes enfin confrontées à l’atroce réalité

Kinshasa, 14 Septembre 2023 – Après la tragédie qui a coûté la vie à plus de 50 civils à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), les familles des victimes ont pu accéder à la morgue où gisent des corps dans un état de décomposition avancée.

Les corps, méconnaissables et en décomposition, ont été disposés dans des sacs mortuaires sur une bâche dans la cour de l’hôpital militaire de Goma. Les proches, bouleversés, ont tenté d’identifier leurs êtres chers par des indices tels que des vêtements ou des bijoux.

Suite à l’assaut de l’armée contre une secte qui s’opposait à la présence de l’ONU en RDC, de nombreuses personnes, venues à l’appel de la justice militaire, ont cherché à identifier les morts. Certains ont réussi à le faire après avoir payé des sommes d’argent à des soldats postés à l’entrée de la morgue. Cependant, de nombreux corps restent encore non identifiés, laissant les familles dans l’angoisse de ne pas retrouver leurs proches disparus.

La décomposition avancée des corps a suscité une grande émotion parmi les familles et les autorités locales. Le colonel Michel Kachil, auditeur supérieur militaire du Nord-Kivu, a déclaré que les corps ne pouvaient pas être photographiés en raison du respect de la culture locale envers les morts. Les discussions sur la récupération et l’inhumation des corps se poursuivront dans les jours à venir.

Alors que le procès des six militaires accusés d’être responsables de la tuerie entre dans sa deuxième semaine, cette découverte macabre à la morgue renforce l’horreur de cet événement. Les familles des victimes sont confrontées à une réalité insoutenable, cherchant désespérément à obtenir justice pour leurs êtres chers qui ont perdu la vie dans cette tragédie.

Nicolas Kayembe

Dans la même catégorie

Mercato : Joyce Lomalisa en discussions avancées avec l’Espérance de Tunis

Kinshasa, 12 juillet 2024- Libre de tout contrat depuis son départ des Young Africans cet été, l'international congolais Joyce...

Nord-Kivu/ dégradation de la situation humanitaire, plus de 2 millions de déplacés vivent sans assistance

Goma, 12 Juillet 2024- Plus de 2 millions de déplacés internes dont cinq cent milles enfants moins de quinze...

Kasaï : les femmes de Bakwa Tshikoba, un accouchement sous haute pression

Tshikapa, 11 juillet 2024- Les femmes parturientes du groupement de Bakwa Tshikoba, dans la province du Kasaï, font face...

Retards de paiement : les ramasseurs d’immondices à Kinshasa dénonce leurs conditions de travail

Kinshasa, 03 juillet 2024- Le mardi 2 juillet, des ramasseurs d'immondices à Kinshasa ont témoigné de retards de deux...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Innoss’B et Rebo, une réconciliation tant attendue après les turbulences

Kinshasa, 25 Septembre 2023 - La relation tumultueuse entre le chanteur Innoss'B et sa compagne semble avoir traversé une...

Voici les 10 idées de Pasteur Marcelo pour devenir riche

Kinshasa, 08 mars 2024- Le pasteur Marcelo Tunasi présente les 10 idées qui peuvent faire de quelqu'un riche en...

Malemba nkulu : plusieurs sources confirment l’exécution de ressortissants du Kasaï. place au bilan

Kinshasa, 13 novembre 2023- depuis la matinée de ce lundi, plusieurs vidéos circulent dans les réseaux sociaux montrant l'exécution...

Didistone révèle la fin de sa relation avec Damso : une célibataire endurcie

Kinshasa, 26 Août 2023 - Dans une série de questions-réponses lancée par Didistone sur Instagram, le mannequin a levé...

ESU: Seuls 48 Universités et Instituts supérieurs autorisés dans le Haut-katanga ( Liste)

Kinshasa, jeudi 23 décembre- Seuls 48 Universités et instituts supérieurs sont autorisés à oeuvrer dans la province du haut-katanga...