Le culte de la chirurgie esthétique : Quand les célébrités et les influenceuses perdent leur naturel (Édito)

Kinshasa, 15 Septembre 2023 – Dans notre société obsédée par l’apparence, il est devenu indéniable que les célébrités et les influenceurs ne sont plus naturels. Plus de 80% d’entre eux ont franchi les portes d’une salle d’opération pour se soumettre à la chirurgie esthétique.

Que ce soit des personnalités connues ou des gens ordinaires, la pression pour être physiquement attrayant est devenue énorme. Corps de rêve, fesses rebondies, silhouette angélique, seins parfaits… les raisons sont nombreuses et diverses. La chirurgie esthétique, en particulier la Brazilian Butt Lift (BBL), est devenue l’eldorado de nombreuses influenceuses africaines. Mais est-ce une illusion de beauté ou un corps de rêve ?

Dans la société d’aujourd’hui, l’importance de l’apparence physique, telle que dictée par les médias, est plus convaincante que jamais, en particulier chez les jeunes et grâce aux nouveaux médias sociaux. La rhinoplastie, le Botox, la liposuccion et les liftings sont devenus des motivations clés pour la chirurgie esthétique chez les femmes. Mais quelles sont les motivations et les conséquences de cette pratique, selon vous ?

Le BBL, objet de convoitise chez les influenceuses, est devenu une alternative à l’adoption de méthodes naturelles telles que le régime, le sport et la préservation du corps. La chirurgie esthétique offre la possibilité de “réparer, restaurer ou améliorer son apparence physique par des techniques chirurgicales et médicales”.

Qui ne rêverait pas d’avoir un corps parfait ? Constamment en contact avec leurs fans, les oreilles décollées, la poitrine jugée trop petite, les rides ou même la calvitie sont devenus de véritables complexes pour les influenceuses.

La chirurgie esthétique apparaît alors comme la solution miracle pour résoudre ces problèmes physiques. De l’une à l’autre, ces stars de l’écran se battent pour obtenir le meilleur corps possible, et cette pratique se répand chez leurs fans. Aujourd’hui, plus besoin d’être une célébrité pour avoir recours au BBL.

Cependant, il est essentiel de veiller à ce que ce rêve ne se transforme pas en cauchemar. Choisir le bon chirurgien en se basant sur le bouche-à-oreille est une option judicieuse. Que ce soit pour la chirurgie esthétique, plastique ou mammaire, le choix du chirurgien est primordial. Il doit être inscrit sur la liste établie par le Conseil National de l’Ordre des Médecins. Il peut également être utile de se renseigner auprès de ses connaissances et du milieu médical.

La chirurgie esthétique est souvent promue et célébrée dans la culture populaire, ce qui explique pourquoi certains patients ne sont pas conscients des risques et des mesures à prendre pour se protéger.

Il est donc crucial de sensibiliser le public sur les implications de la chirurgie esthétique et de promouvoir une image corporelle positive et réaliste. La beauté ne devrait pas être définie par des normes artificielles, mais plutôt par la diversité et l’acceptation de soi.

Nicolas Kayembe

Dans la même catégorie

Mercato : Joyce Lomalisa en discussions avancées avec l’Espérance de Tunis

Kinshasa, 12 juillet 2024- Libre de tout contrat depuis son départ des Young Africans cet été, l'international congolais Joyce...

Nord-Kivu/ dégradation de la situation humanitaire, plus de 2 millions de déplacés vivent sans assistance

Goma, 12 Juillet 2024- Plus de 2 millions de déplacés internes dont cinq cent milles enfants moins de quinze...

Kasaï : les femmes de Bakwa Tshikoba, un accouchement sous haute pression

Tshikapa, 11 juillet 2024- Les femmes parturientes du groupement de Bakwa Tshikoba, dans la province du Kasaï, font face...

Retards de paiement : les ramasseurs d’immondices à Kinshasa dénonce leurs conditions de travail

Kinshasa, 03 juillet 2024- Le mardi 2 juillet, des ramasseurs d'immondices à Kinshasa ont témoigné de retards de deux...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Innoss’B et Rebo, une réconciliation tant attendue après les turbulences

Kinshasa, 25 Septembre 2023 - La relation tumultueuse entre le chanteur Innoss'B et sa compagne semble avoir traversé une...

Malemba nkulu : plusieurs sources confirment l’exécution de ressortissants du Kasaï. place au bilan

Kinshasa, 13 novembre 2023- depuis la matinée de ce lundi, plusieurs vidéos circulent dans les réseaux sociaux montrant l'exécution...

ESU: Seuls 48 Universités et Instituts supérieurs autorisés dans le Haut-katanga ( Liste)

Kinshasa, jeudi 23 décembre- Seuls 48 Universités et instituts supérieurs sont autorisés à oeuvrer dans la province du haut-katanga...

Didistone révèle la fin de sa relation avec Damso : une célibataire endurcie

Kinshasa, 26 Août 2023 - Dans une série de questions-réponses lancée par Didistone sur Instagram, le mannequin a levé...

Championnat national (F) : Mazembe conserve son titre de championnes face à Amani

Kinshasa, 09 juillet 2024- L'affrontement épique entre les deux meilleurs clubs congolais de football féminin, le TP Mazembe et...