Présidentielle : L’autoproclamation de Fayulu comme candidat unique crée une division dans l’opposition avant les tractations

Kinshasa, 14 Octobre 2023 – La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a clôturé la réception des candidatures à la présidentielle le 8 octobre 2023, dévoilant ainsi une liste provisoire de 24 candidats.

Parmi ces prétendants désireux de succéder à Félix Tshisekedi, de nombreux leaders de l’opposition hésitent encore à soutenir un seul candidat pour rivaliser efficacement avec l’Union sacrée de la nation, rassemblant plusieurs forces politiques.

Lors du dépôt des candidatures, plusieurs candidats de l’opposition se sont autoproclamés candidats communs, à l’instar de Fayulu. Ce dernier a déclaré qu’il demeure le candidat unique de l’opposition, comme il l’avait été lors des élections de 2018.

LGD exige l’égalité

Suite à cette proclamation de la part du président de l’ECidé, les autres opposants n’ont pas tardé à réagir contre Martin Fayulu. Franklin Tshiamala, secrétaire général du LGD de Matata Ponyo, a déclaré que tous les candidats présidentiels se trouvent actuellement sur un pied d’égalité.

Par conséquent, Martin Fayulu ne peut plus s’appuyer sur les réalités de 2018, car ceux qui l’avaient soutenu à l’époque, notamment Jean-Pierre Bemba et Eve Bazaiba, ont changé de camp.

Franklin Tshiamala a également souligné que la logique voudrait que l’opposition se réunisse en 2023 pour désigner un seul candidat sur lequel les suffrages des autres se porteraient. “Vouloir agir autrement, c’est vouloir perpétuer l’aventure de Genève qui n’a pas duré longtemps”, a-t-il affirmé.

Pour Ensemble, Fayulu est audacieux

Ensemble pour la République de Moïse Katumbi estime, pour sa part, que la déclaration du leader de Lamuka est audacieuse. Le porte-parole adjoint de Moïse Katumbi, Francis Kalombo, a souligné que si l’on devait tenir compte de ces déclarations, Fayulu aurait dû demander à personne de déposer sa candidature.

Ce proche collaborateur de Moïse Katumbi a en outre souligné que l’étape consistant à déterminer qui doit être candidat ou non est largement dépassée, et qu’il est temps de réfléchir à la meilleure manière de remporter les élections.

Lors de sa tournée dans l’Ouest de la République Démocratique du Congo, notamment dans l’espace grand Bandundu, l’opposant Martin Fayulu a affirmé être le candidat commun de l’opposition, choisi par le peuple congolais.

Fayulu minimise les autres ?

Fayulu minimise les autres candidats, affirmant que sur le plan du professionnalisme, des compétences et de la maîtrise des enjeux politiques, sécuritaires, économiques et sociaux de la RDC, aucun des candidats de l’opposition ne peut le battre, à l’exception de Denis Mukwege, lequel, selon Fayulu, est le seul à être à la hauteur.

Ces réactions démontrent clairement que l’accord sur le choix d’un candidat unique de l’opposition est loin d’être trouvé, contrairement à ce qui s’était passé en 2018 lorsque Martin Fayulu était soutenu par les autres opposants, à l’exception de Tshisekedi qui avait tracé sa propre voie.

Néanmoins, Matata Ponyo, Katumbi et Mukwege soutiennent l’option de se réunir et de choisir un seul candidat de l’opposition.

Pendant ce temps, dans le camp opposé, une entente a déjà été conclue pour soutenir Félix Tshisekedi comme candidat unique et indépendant de l’union sacrée de la nation.

Cette plateforme politique rassemble de grandes personnalités politiques telles que Jean Pierre Bemba Gombo, Vital Kamerhe, Augustin Kabuya, Christophe Mboso, Samy Badibanga et Modeste Bahati, entre autres.

Nicolas Kayembe

Dans la même catégorie

Présidentielle 2023: l’attaque du cortège de Moise Katumbi fait un mort à Kindu

Kindu, 28 Novembre 2023- la situation était tendue ce mardi à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema après...

CENI: démantèlement d’un réseau de présumés fabricants de fausses cartes d’électeur

Kinshasa, 28 novembre 2023- les agents de la police nationale congolaise ( PNC) ont appréhendé, lundi 27 novembre, quatre...

Présidentielle 2023: le plan de société de Mukwege dévoilé

Kinshasa 27 novembre 2023. - Dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat Denis Mukwege s'est rendu à...

Présidentielle 2023 : le PPRD ne soutient aucun candidat, selon Kambere

Kinshasa, 27 novembre 2023.- Le Parti du Peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a réaffirmé sa position...

Les plus lus

Campagne électorale: épatée par les réalisations de Kyabula, la population scande  » Pourquoi ne pas te voter  » La...

Lubumbashi, 27 novembre 2023- Jacques Kyabula Katwe, président du conseil provincial de la compagne électorale de Félix Tshisekedi dans...

Présidentielle 2023:  » Si vous voyez un père pleurer c’est-à-dire qu’il n’a pas de solution  » Moïse Katumbi à...

Bunia,22 novembre 2023- l'opposant Moïse Katumbi est arrivé à Bunia dans la province l'Ituri dans la soirée de ce...

Nord-Kivu: après Kitchanga, la cité de Mweso passe sous contrôle du M23

Beni, 23 novembre 2023- les terroristes du M23 viennent de prendre possession la cité de Mweso pour la seconde...

Accident fatal à Lomami : 10 familles plongées dans le deuil

Kinshasa, 21 novembre 2023.- Au moins 10 personnes ont perdu la vie dans un tragique accident de la route...

Violent incendie au grand magasin HyperPsaro à Kinshasa : une enquête ouverte pour déterminer les causes

Kinshasa, 22 novembre 2023.- Dans la nuit de mercredi à jeudi, un violent incendie s'est déclaré au grand magasin...

Insécurité à l’Est : Deux terroristes quittent le M23 et se rendent volontairement aux FARDC ( vidéo)

Goma,3 Avril 2023- Deux terroristes ont résolu de quitter le mouvement terroriste M23 et se rendre aux FARDC. Ils ont...