Kinshasa : Le Général Major Dieudonné Banze accusé de spoliation des concessions appartenant aux civils

Kinshasa,17 Janvier 2022- Le Général Major Dieudonné Banze est accusé de spoliation d’une concession située entre les avenues Nguma et Walungu à Ngaliema météo appartenant à un civil.

Marie Kashala Yav se declarant être propriétaire qui alerte sur ce dossier, révèle que l’homme aurait usé de sa casquette du Général pour y parvenir alors qu’il en est pas propriétaire.

Selon la elle, tout commence vers l’année 2015 , après que le lieutenant Général Sikatenda qui serait son mari lui ait cédé la concession. Elle révèle que le Général Dieudonné Banze aurait profité de l’arrestation de son mari le lieutenant Général Sikatenda pour  » spolier  » ladite concession via son beau-frère monsieur Kaya.

 » C’est ma concession, j’ai tous les documents et même le numéro cadastral 27850 et 29105 , lui le Général Banze n’a aucun document, C’est vers les années 2015 que ça commencé, on m’a cédé la parcelle par le Général Sikatenda qui est mon mari. Quelques mois après il a connu de problème au travail jusqu’à ce qu’il soit arrêté, en ce temps, monsieur Kaya qui est le beau-frère du Général Banze a tenté de spolier la concession mais il n’a pas réussi , il est allé chercher le Général Banze qui a aussi une concession non loin de la mienne pour qu’il pese de tout son poids afin de spolier ma concession vu que j’étais allé en Belgique. Chose faite ils ont envoyé des éléments de la GR pour déguerpir la personne qui gardait ma concession et ont récupéré celle-ci de force car ils ont profité de l’absence du général Sikatenda qui était aux arrêts pour agir de la sorte tout en nous intimidant et pourtant il n’a aucun document «  a-t-elle déclaré.

De la résistance

La dame dit avoir saisi les hautes hiérarchies militaires et policières congolaises notamment le Général John Numbi afin qu’elle soit rétabli dans ses droits. Pour elle, malgré l’implication de John Numbi , le Général Banze n’a pas cédé la concession.

Marie Kashala révèle tout de même de l’implication de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila mais sans succès. Pour elle, le Général Banze aurait tourné en bouric Joseph Kabila mais sans céder sa concession et il aurait même déjà amorcé une grande partie de construction.

Des tortures et menaces

Dans son entretien exclusif avec enquête.cd, celle-ci s’insurge contre ce qu’elle qualifie des tortures dont était victime une autre dame qui vivait dans la parcelle pendant qu’elle était en Belgique.

Celle-ci affirme que le Général Dieudonné Banze aurait surgit dans la concession avec plusieurs éléments de la Garde Républicaine (GR) et aurait torturé la dame qui y vivait jusqu’à l’arracher l’un de ses droits.

Situation qui aurait créé l’inquiétude du Colonel Mbala Munsense à l’époque chef de l’Etat major particulier du chef de l’Etat ai . Dans sa lettre datée du 17 décembre 2005, ce dernier invite le commandant de la Garde Républicaine de se saisir du dossier, au regard de dégâts que ses éléments auraient causés dans ce conflit parcellaire.

Outre les tortures, le Général Dieudonné Banze est accusé également des menaces de mort à quiconque ose l’affronter soit phisiquement ou encore à la justice. Pour la dame , plusieurs autres personnes seraient victimes de spoliation et n’en disent rien de peur d’être attaqué par le  » tout puissant Général Dieudonné Banze ».

La justice s’implique et rend son jugement

Aucours de la même interview, la dame dit avoir saisie la justice car fatiguée des menaces et intimidations de la part du Général Banze dont étaient victimes toute sa Belle-famille et sa famille propre. Au finish révèle la dame le tribunal aurait rendu le  jugement en sa faveur.

 » Tellement qu’on était menacé, j’étais dans l’obligation de saisir la justice, d’abord à Kinshasa puis dans le Bandundu et au Finish c’est le jugement a été rendu en ma faveur mais le Général Banze ne veut pas toujours libérer ma Parcelle jusque là il occupe la parcelle et il a partagé en deux pour donner une autre partie à son beau-frère Kaya » a-t-elle ajouté.

Cette dernière, lance par ailleurs un SOS au chef de l’Etat et d’autres autorités compétentes, de  s’impliquer afin qu’elle soit rétablie dans ses droit.

 » Je demandes au chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui prône un État de droit de s’impliquer pour que je sois rétablie dans mes droits , si l’ancien régime a rien fait mais je ne penses pas que lui va échouer  » a-t-elle dit .

Recherché pour un deuxième son de cloche, le Général Dieudonné Banze s’est réservé de tout commentaire, ce dernier apprend-t-on des sources sûres, aurait intimidé les agents du parquet alors que ces derniers étaient  venus déposer l’invitation le vendredi 15 Janvier dernier pour le même dossier.

Dossier à suivre

Rédaction

Dans la même catégorie

RDC-Mines: Des chiffres fous du montant perdu par la Gecamines notamment sur la redevance additionnelle de nouvelles réserves de...

Kinshasa,1er Septembre 2022- La Générale des carrières et des mines ( Gecamines) a perdu plus de deux milliards de...

Mines: Pas de redevance minière à Mitwaba, quand l’exploitation minière de Chemaf, MMR et CEMDI n’a aucun impact sur...

Lubumbashi,7 Février 2022- L'exploitation minière des entreprises Chemaf, MMR, et CEMDI n'a aucun impact visible sur le social des...

Tanganyika: Samba Kayabala dans les sales draps, ces révélations de son Parsec sur la  » corruption » qui l’enfonce

Kinshasa, 23 Janvier 2022- Soupçonné de " corruction " pendant plusieurs mois depuis son accession à la tête de...

Haut-Katanga – Exploitation illégale des minerais : la coopérative “Maadini Kua Maendeleo” accuse Jean-Marc Kabund

Kinshasa, 20 septembre 2021 : Depuis plus d’un mois, un groupe des sujets chinois seraient en train d’exploiter « illégalement »...

Les plus lus

RDC-Enrôlement: Voici la cartographie de 118 centres d’inscription de la ville de Lubumbashi ( Listes)

Lubumbashi,25 Janvier 2023- Au total 118 centres d'inscription ont été répertoriés par la CENI pour le processus d'enrôlement des...

Urgent : La cité de kitshanga tombe sous contrôle du M23

Goma, 26 Janvier 2023- La cité de Kitshanga désormais sous contrôle du M23 après des vifs affrontements avec les...

RDC-Attaque de l’avion Surkhoi par les obus Rwandais : Le gouvernement congolais réagit ( Document)

Kinshasa,24 Janvier 2023- Le gouvernement congolais réagit après l'attaque de son avion Surkhoi par les Rwandais Le gouvernement congolais n'a...

Lomami/Muene-ditu: Les motocyclistes dans la rue ce jeudi pour protester contre le nouveau système de perception de la taxe

Muene-ditu, 25 janvier 2023. Le nouveau système de perception de la taxe, énerve les les motocyclistes de lomami. Les chauffeurs...

Lomami/Muene-ditu: La marche des motocyclistes contre le nouveau système de perception des taxes reportée

Muene-ditu, 26 janvier 2023. Prévue pour ce jeudi les motocyclistes reportent la marche contre le nouveau système de perception...

Kasaï central :La Nouvelle Société Civile note plus de 150 cas de violation des droits de l’homme en 2022...

Kananga, 25 janvier- 2023. Plus de 150 cas de violation des droits de l'homme répertoriés aucours de l'année 2022,...