RDC-Agression Rwandaise: Mbosso appelle Félix Tshisekedi à prendre  » une décision qui s’impose » au cas où la force régionale ne soutenait pas le pays contre l’agresseur

Kinshasa, 9 Février 2023- Christophe Mbosso appelle le chef de l’État Félix Tshisekedi à prendre une décision contre la force régionale de l’EAC.

Le président de l’Assemblée nationale congolaise Christophe Mbosso semble être fatigué des manœuvres de la force militaire régionale de la communauté des pays de l’Afrique de l’Est (EAC) déployées pour soutenir les FARDC et ramener la paix dans partie Est du pays.

A l’issue d’un entretien à son bureau avec le ministre de la défense nationale, le président de la chambre basse du parlent congolais invite au nom de l’institution qu’il dirige, le président de la République Félix Tshisekedi à prendre une décision contre la force régionale de l’EAC au cas où celle-ci ne soutenait pas le pays à faire face contre l’agresseur, le M23.

 » S’agissant des forces régionales qui se trouvent à Goma. Nous au nom de la représentation nationale, nous demandons au commandant suprême des forces armées de la République, si dans un délai raisonnable les forces régionales n’arrivent pas à nous soutenir contre l’agresseur et qu’il s’en plaise à soutenir ou à aider nos ennemis, nous demanderons au président de la République chef de l’État, qu’il prenne la décision qui s’impose «  Lâche Mbosso après son entretien.

Soutenant les forces armées de la RDC, le speeker de l’assemblée nationale indique pour sa part que le pays devra s’assumer. A en croire ce dernier, il n’est pas temps de laisser seul le président de la République.

 » Notre pays doit s’assumer, ce n’est plus le moment où nous devons laisser le chef de l’État seul travailler. Nous soutenons les beaux éléments de notre force «  A-t-il ajouté.

Toute fois, il a tenu à saluer l’adhésion de la République démocratique du Congo au sein de la communauté des pays d’Afrique de l’Est (EAC) au regard de la situation géographique de la RDC.

Par ailleurs, il promet de prendre contact avec le président de la République, afin de lui parvenir le compte rendu de son entretien avec le ministre de la défense.

Dans la même catégorie

Guerre dans l’Est: des affrontements signalés ce lundi entre les FARDC et M23 à Nyamubingwa

Kinshasa, 15 avril 2024 - Des détonations d'armes lourdes ont été entendues ce lundi à Nyamubingwa dans le territoire...

Nord-Kivu : une peine de mort requise contre un élément de la garde républicaine pour meurtre à Goma

Goma, le 13 avril 2024- La peine de mort a été requise, vendredi 12 avril à Goma, par le...

Nord-Kivu : le gouverneur militaire interdit les jeunes wazalendo de circuler avec des armes

Goma, 13 avril 2024- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami Nkuba, a...

Guerre à l’Est: passer par 2 pays dont l’agresseur, pour relier Beni et Goma. Un calvaire de plus pour...

Goma, 12 Avril 2024- C'est un calvaire de plus que traverse la population congolaise de l'Est de la RDC....

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Faveur Mukoko et Jonathan Munghongwa : leur mariage suscite des débats sur leur différence d’âge

Kinshasa, 19 décembre 2024.- Le mariage récent de la chanteuse Faveur Mukoko avec Jonathan Munghongwa a créé une certaine...

Urgent-fumée blanche à la présidence de la République, une communication annoncée pour ce soir

Kinshasa, 1er Avril 2024- La porte-parole du président de la République, Tina Salama a sur son compte X, annoncé...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Affaire 15000 FC: Camille Makosso promet 1000 dollars à la fille victime d’abus sexuel

Kinshasa, 16 mars 2024- Le célèbre Pasteur ivoirien, Camille Makosso a réagi à l'affaire 15000FC qui renfle les réseaux...

Guerre à l’Est: 20 ans de servitude pénale requis contre 11 officiers pour fuite contre l’ennemi

Kinshasa, 29 mars 2024- Le procès contre 11 officiers de l'armée congolaise, s'est poursuivi ce vendredi 29 mars, à...