RDC:  » Les massacres de l’Est portent un nom et une adresse et tôt ou tard les responsables vont payer  » ( Général Chicko )

 

Kinshasa,21 février 2023-Le Général Major Chicko Tshitambwe prévient les responsables des massacres dans l’Est de la RDC.

Dans un entretien accordé à la presse ce mardi 21 février 2023, le sous chef d’État major chargé des opérations au sein des forces armées de la RDC prévient les responsables des massacres perpétrés dans la partie Est de la RDC.

A en croire ce dernier, les tueries enregistrées dans l’Est du pays a un nom et une adresse et que les responsables devront payer quoi qu’il en soit.

Un message d’espoir qui réconforte les victimes !

Dans son allocution, le Général Major Chicko Tshitambwe rassure à la population congolaise particulièrement à celle de l’Est victime des atrocités, de la fin de la guerre sans aucune forme de négociation.

Ce dernier indique tout de même que les forces armées de la RDC sont à l’œuvre afin de récupérer toutes zones occupées par les terroristes du M23.

 » Les forces armées sont entrain de faire leur travail, la guerre contre le Rwanda nous allons l’emporter; tous ces territoires occupés par ce dernier seront repris sans aucune forme de négociation. Ça fait presque 25 ans que notre population dans la partie Est souffre beaucoup des massacres de Makobola jusqu’à Masisi tout est documenté. Les massacres de l’Est portent un nom et une adresse et tôt ou tard le responsable vont payer  » A-t-il déclaré.

Une nécessité de garder des relations avec les voisins

D’après le chef d’État major chargé des opérations au sein des FARDC, il est impérieux de préserver les relations au sein de la sous région très particulièrement la SADC et des relations bilatérales avec certains pays voisins malgré l’opposition de certains observateurs congolais qui appellent Félix Tshisekedi à se retirer de la communauté des pays d’Afrique de l’Est (CAE) suite à l’inaction de la force de cette organisation sous régionale.

Par ailleurs, Chicko Tshitambwe salue l’implication du chef de l’État Félix Tshisekedi afin que le régime de suspension d’achat d’armes soit levé.

Dans la même catégorie

Urgent : des positions FARDC visées par des bombes à Sake

Goma, 20 Février 2024- Dans la soirée de ce mardi, des positions FARDC ont été visées par des bombes...

Nord-Kivu : les autorités militaires interdisent la circulation des véhicules à vitres teintées ( document )

Goma, 20 Février 2024- Pour garantir la sécurité, les autorités militaires du Nord-Kivu interdisent la circulation des véhicules à...

Guerre à l’Est de la RDC : après les USA, à son tour la France demande au Rwanda de...

Kinshasa, 20 février 2024- Dans un document publié ce mardi 20 février 2024 et parvenu à la rédaction ,la...

Un garçon de 12 ans meurt suite à l’explosion d’une bombe larguée sur Sake

Kinshasa 20 février 2024 : - Une personne est morte et quatre autres blessées lors de l’explosion d’une bombe...

Les plus lus

Mercato : Le FC Barcelone envie Chancel Mbemba pour Remplacer Araujo

Kinshasa, 03 Janvier 2024- Comme indiquent plusieurs médias internationaux, le FC Barcelone se retrouve dans une situation cruciale de...

Guerre à l’Est: le Rwanda se prépare à une guerre aérienne contre la RDC , les armes sophistiques déjà...

Kinshasa, 19 février 2024- Le ministère rwandais des affaires étrangères a publié dimanche 18 février un communiqué dans lequel...

L’énigmatique tease de DJ Ayanda et Gaz Mawete : une collaboration amoureuse en vue ?

Kinshasa, 11 janvier 2024.- La chanteuse sud-africaine DJ Ayanda a enflammé les réseaux sociaux ce mercredi avec une vidéo...

Félix Tshisekedi à Lionel Mpasi : « C’est toi qui veut épouser ma fille ? »

Kinshasa 15 février 2024- Le Président de la République Félix Tshisekedi a fait une blague au gardien des Léopards...

Informateur : Kabuya reçoit Julien Paluku après les rumeurs sur son arrestation

Kinshasa,18 février 2024- Le secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya a en sa qualité d'informateur, reçu ce dimanche 18...

Contentieux électoraux: la Cour constitutionnelle en audience ce vendredi, voici les provinces concernées

Kinshasa, 16 Février 2024- La Cour constitutionnelle, va, examiner ce vendredi 16 février 2024, 66 affaires en matière de...